AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes actuellement, en jeu, pendant la DEUXIEME QUINZAINE de FEVRIER 2013.
[La météo ici ]


Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Gaëlle Lecomte feat Jane Levy ⇉ Défenseurs du Camp   Mar 12 Aoû - 20:36

Gaëlle Lecomte,

née Beaumarchais


Date de naissance : 25 décembre 1992
Lieu de naissance : Charleville Mézières
Emploi : Judoka professionnelle, de haut niveau
Situation matrimoniale : Veuve

Caractère : Enjouée, incapable de tenir en place ni de faire dans la demi mesure, surexcitée, avenante, bruyante, trop franche (voire vexante), amicale, gaie, encourageante...
Avatar : Jane Levy (négociable, mais elle serait parfaite, niveau ressemblance avec Emma Stone, la célébrité utilisée pour sa sœur Marielle)





Gaëlle est née dans une fratrie de six, petite avant dernière de la famille. Hyperactive, elle entrainait ses grandes sœurs de 2 et 4 ans de plus qu’elle et sa petite sœur de deux ans de moins qu’elle à faire le plus de bêtises possibles, pour attirer l’attention de ses deux plus grandes sœurs, Marielle et Anaëlle. Avec respectivement 6 et 8 ans de différence avec elles, elle ne les connaissait pas, et cela lui pesait. Elle vécut très mal, presqu’autant que Marielle qui était très proche d’elle, bien plus que Gaëlle ne l’était, le départ d’Anaëlle – même si ça eut pour point positif d’augmenter l’attention que Marielle leur portait à toutes. Même si c’était que pour crier sur elles et leur dire de se calmer, encore davantage qu’avant. Mari, c’était un peu sa mère de substitution parce qu’elle osait lui dire non et lui mettre des limites. Même si sa grande sœur détestait ça. Elle a lié un lien étroit avec sa sœur, quand elle l’amenait à tous ses tournois de judo, partout en France. Gaëlle en faisait depuis qu’elle avait cinq ans, et elle commençait à être très douée – au point d’assister à plusieurs compétitions. Elle a détesté de perdre Marielle, quand ses parents l’ont mise dehors, même si elles parlaient pas et s’entendaient pas vraiment, Marielle étant beaucoup trop indépendante et agacée par ses petites sœurs.

Après son départ, Gaëlle s’est perdue dans le judo, négligeant ses études – pour lesquelles elle n’était déjà pas très attentive. Mais elle était très douée, et a atteint un haut niveau très rapidement jusqu’au championnat de France alors qu’elle avait quatorze ans, puis des championnats internationaux, alors ses parents laissaient faire l’enfant prodige de la famille. Sauf qu’à force de désirer gagner à tout prix, elle ignorait son bien être, et s’entrainait toujours plus. Elle finit hospitalisée à cause de ça, négligeant sa santé. Elle mit assez longtemps à se rétablir, mais ne fut pas plus prudente pour autant. Elle suivait un régime drastique, trop, en période de championnat, et se laissait aller en dehors, ses parents faisant l’autruche concernant ses problèmes, et étant persuadés qu’elle assistait à des fêtes bon enfant. Elle n’eut jamais de problèmes d’addiction, mais elle terminait souvent dans un sale état. C’est d’ailleurs sur un coup de tête, après un pari réalisé pendant une de ces soirées, qu’elle se maria le jour de ses 18 ans avec un gars de son club, avec qui elle entretenait une relation sans aucun sentiment. Leur mariage fut un désastre, et même si elle culpabilise énormément de l’horreur de sa pensée, elle est soulagée que la troisième guerre mondiale les ait séparés. Elle l’a vu mort, fauché par une bombe. Elle avait pu se protéger, mais pas lui. Elle a survécu jusqu'à la départementale grâce à son club de judo, leur professeur étant un ancien militaire qui les a aidés à la survie. Il leur dispensait une leçon à ce moment-là. A haut niveau, ils n'étaient que 3 à suivre cet enseignement. Aussi, Gaëlle est arrivée avec eux au camp.




Marielle Beaumarchais
Marielle est la sœur de Gaëlle, qui avait 12 ans quand Marielle a été jetée dehors par ses parents, et ne connaissait et ne voyait que sa sœur comme la grande sœur pénible qui lui faisait la morale, essayait de la forcer à aller en cours et à faire ses devoirs, et lui criait dessus quand elle était trop turbulente avec ses trois autres sœurs. Même si elle aurait voulu être plus proche d'elle, comme de leur grande sœur à toutes les deux, et est déçue que leurs voyages pour ses compétitions n'aient pas aidés à ça. Seulement voilà, Mari a disparu du jour au lendemain de Charleville Mézières, et Gaëlle l'a assez mal vécu, ne comprenant pas que ses parents ne s'en soucient pas. Elle ne connait pas sa sœur, ne s'attend certainement pas à la retrouver au camp improvisé, mais son cœur a fait un bond quand Comet lui a dit que Marielle Beaumarchais se trouvait ici, demandant si elles étaient liées. La presque cadette de la famille a toujours voulu revoir sa sœur sans oser le dire, et elle a peur de se dévoiler à elle. Peur de découvrir quelqu'un qu'elle n'aimerait pas, voire pire, qui ne l'aimerait pas. Leur relation n'était pas au beau fixe avant après tout...
Je suis un baroudeur



Erwan Comet
Le sergent Comet est celui qui s'est chargé de questionner Gaëlle, à son arrivée à la station service. Un peu bourru, elle s'est pas vraiment sentie à l'aise, et a gaffé en laissant échapper son nom de jeune fille, et en disant de manière très peu convaincante qu'elle ne connaissait pas Marielle quand il le lui a demandé. Depuis, elle l'évite, s'en méfiant, sans se douter que c'est en quelque sorte son beau-frère. Elle espère qu'il n'a rien dit à Marielle.
Je suis un baroudeur


Benoit Bertin
Benoit a tout de suite trouvé la rousse qui est arrivée au camp fin février à son goût, et l'a bien appréciée amicalement. Mordante mais amicale, ils ont rapidement pris pour habitude de se parler. Fidèle à lui-même, il la drague - si ça peut aboutir, tant mieux, sinon tant pis. Mais il est loin de se douter qu'elle est la sœur de son lieutenant, malgré une impression de déjà-vu sur laquelle il n'arrive pas à mettre le doigt, chaque fois qu'il la voit.
Je suis un défenseur



Philippe Raulne
On t'a indiqué brièvement ce que tu pouvais faire pour aider, et à qui t'adresser pour ça, à ton arrivée. Seulement, un des soldats présents à ce moment là aurait parlé du fait que tu sois judoka au lieutenant Raulne. Pas très utile en pleine bataille, mais à même de maîtriser quelqu'un qui poserait problème. Il t'a chargée de surveiller les allées et venues, et de régler les problèmes potentiels.
Je suis un Défenseur


Crédits

Dans l'ordre d'apparition :
Avatar © NOTHING ELSE MATTERS || Icônes © gentle heart
Icônes de liens © Shiya © Hollowart © gentle heart © Onihin
Codage © Kanala
Voir le profil de l'utilisateur


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum