AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes actuellement, en jeu, pendant la DEUXIEME QUINZAINE de FEVRIER 2013.
[La météo ici ]


Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 6
« Y’a une couille dans le potage, mon Lieutenant ! »
Messages : 240
Membre du mois : 12
Célébrité : Ryan Gosling
Localisation : Camp D57
Age : 30
Crédit : Arwene
Emploi : Soldat - Opérateur radio
Caractère : Libertin – Loyal – Taquin – Comique – Excellent Électrotechnicien - Bavard
Vos Liens :
Spoiler:
 








MessageSujet: Un rêve peut-il encore se réaliser ?   Ven 8 Aoû - 16:13



Un rêve peut-il encore se réaliser ?





*Quatre-vingt dix-huit, quatre-vingt dix-neuf, cent !* Avec rapidité et agilité je sautais sur mes pieds après une bonne séance de pompes. Celle-ci avait été précédée d'un jogging et d'une série d'abdos... Non ! Je n'étais pas en manque de sport. Je cherchais seulement un moyen de me mettre ko puisque ma garde de douze heures n'avait rien donné. Le truc c'était que j'avais l'impression de péter encore plus la forme. Je m'étirais et adressais un clin d’œil à une civile qui me souriait et je filais prendre une douche... De l'eau chaude aurait été parfaite pour m'endormir mais c'était déjà du luxe quand elle était tiède alors il ne servait à rien de rêver. *Je trouverais bien quelque chose à faire si je n'arrive pas à dormir !* Je ne traînais pas sous la douche mais j'en profitais pour laver mon uniforme et je m'habillais rapidement des vêtements civils que j'avais récupéré dans ma tente.
En sortant des douches je passais par les ravitaillements sans m'arrêter et je me contentais de récupérer ma ration... De retour dans ma tente je déposais mon Famas non loin de moi, je mettais mon uniforme à sécher et je me jetais sur ma couchette. Allongé sur le dos je fixais un point invisible droit devant moi durant de longues minutes puis je fermais les yeux. J'allais peut-être bien finir par m'endormir vite et bien... Cela me fit sourire !

Je ne sais pas après combien de minutes mais mon attention fut de nouveau à son maximum... Est-ce que je m'étais endormi ? Non, je ne pensais pas... En tout cas quelqu'un venait d'ouvrir ma tente ! Je gardais les yeux fermés mais ma main se posa sur le poignard que j'avais glissé sous mon semblant d'oreiller. C'est lorsque mes doigts enserrèrent le manche que je me souvins que j'avais dit aux gars que j'irais peut-être faire un foot après ma garde. Je me détendis et je m'adressais à la personne qui venait de débarquer sans même la regarder.



- Désolé poto mais ce sera pour une autre fois la partie de foo...


Je venais de m'interrompre car mon regard s'était enfin porté sur la personne qui était entrée dans ma tente et cette dernière n'était absolument pas Dimitri.


- Jenna ! dis-je surpris en me redressant sur ma couchette. Mais je me reprenais et ajoutais en souriant à la sublime militaire. Tu t'es enfin rendu compte que je suis l'homme de ta vie !


Cependant la mine de la jeune femme n'avait rien d'enjouée et cela ne présageait rien de bon... Avait-elle une mauvaise nouvelle à m'annoncer ? Avait-elle des soucis ? Je l'ignorais et je la fixais l'esprit plein de questions avant de reprendre...


- Hé ! Ça a pas l'air d'aller toi ? Qu'est-ce qui se passe ?


Je m'asseyais sur le bord de la couchette histoire de laisser de la place à Jenna si elle voulait s'asseoir à côté de moi. Dans le cas contraire elle pourrait toujours choisir la chaise contre laquelle j'avais déposé mon Famas. Mais en attendant ma curiosité était à son comble par rapport à cette visite surprise...





    « Si tu crois en ton destin,
    Si tu crois aux lendemains,
    L'ami faut pas hésiter,
    Prends ton sac et viens sauter,
    Avec nous tu pourras marcher,
    Tu pourras être et durer. »


Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 0
Messages : 88
Membre du mois : 4
Célébrité : Natalie Portman
Crédit : A voir
Caractère : Joueuse – Dragueuse – Sans Pitié – Irrévérencieuse - Caractérielle – Ambitieuse




MessageSujet: Re: Un rêve peut-il encore se réaliser ?   Dim 10 Aoû - 13:46

Un rêve peut-il encore se réaliser ?



Jenna avait passé ses nerfs à l’entraînement qu’elle faisait chaque jour. Elle avait été au stand de tir et avec son F2 avait fait un carton. Comme à son habitude mais avec une rage qu’on ne lui connaissait pas d’ordinaire. Pas que c’était une grosse surprise non plus, tout le monde était à cran, plus ou moins, ici. Que se passait-il dans l’esprit du sniper ? Une chose très simple. Elle était en colère contre son lieutenant mais surtout, et avant tout, envers elle-même. Elle avait passé la nuit précédente en compagnie de Raulne, comme à leur habitude. Une simple partie de jambes en l’air. Mais Jenna avait fait l’erreur fatale de se relâcher et d’avoir un mot tendre à son endroit. Bien mal lui en prit. Le lieutenant, avec sa rudesse habituelle, réagit de la seule façon qu’il connaissait. Par la muflerie. Et Jenna, qui s’était pourtant jurée de ne pas tomber dans les travers de toutes les godiches qu’elle connaissait, s’était retrouvée comme deux ronds de flan, blessée. Aussi sûrement qu’un tir de roquette. Ainsi donc, Jenna avait eu tout le reste de la nuit pour faire le point sur ce qui s’était passé. Et elle en avait conclu qu’elle avait merdé en beauté. Le deal avait toujours été très clair entre eux. Du sexe et rien d’autre. Elle avait senti qu’avec le temps, elle s’attachait à Raulne, sans vouloir pour autant le paradis ridicule des séries télé mais d’une certaine façon, il comptait pour elle. Et ça avait été une faute. Comment remédier à cela ? Elle connaissait bien la réponse. La solution consistait à aller voir ailleurs. Tout simplement. Cela lui changerait les idées et lui sortirait Raulne de l’esprit. Pensait-elle…

Oui, mais qui ? Ce n’était pas les hommes qui manquaient mais Jenna n’était pas femme à coucher avec le premier venu s’il ne lui plaisait pas. Et soudain, une conversation lui revint. Celle qu’elle avait eu avec Marielle, son amie. Elle lui avait parlé de Bertin en lui précisant que s’il l’intéressait, elle pouvait y aller mais en jouant franc jeu avec lui. Elle le ferait. Traversant le camp, Jenna prit garde à ce qu’on ne la voit pas. Elle n’était pas fantôme pour rien et elle ne fut pas longue à rejoindre la tente de Bertin. Se glissant dessous, elle se retrouva face à une paillasse dans laquelle reposait le jeune homme. Il semblait attendre des amis car il lança une remarque sans même regarder qui avait pénétré dans la tente.

Finalement, il ouvrit les yeux et lorsqu’il la vit, sursauta de surprise. Elle sourit à sa remarque, presque malgré elle. L’homme de sa vie, hein ? L’humour du militaire l’avait toujours amusé mais elle s’était bien gardée de trop lui montrer pour ne pas encourager une attirance. Elle répondit sur le même ton :

L’homme de ma vie ? Si on veut.

Malgré le sourire qu’elle affichait en cet instant, il ne faisait aucun doute qu’elle n’allait pas spécialement bien et cela se voyait sur son visage. Bertin ne s’y trompa pas et lui demanda ce qui n’allait pas. Jenna soupira et le rejoignit sur le bord de son lit. Elle s’était promis d’être franche… jusqu’à un certain point.

Disons que je me prends la tête avec un mec en ce moment, pour faire simple. Je ne veux pas m’attacher, l’amour c’est pas mon truc. Et comme on peut tous crever du jour au lendemain, s’attacher c’est signer son arrêt de mort pur et simple. Mais bon, ça va passer, rien de grave en soi. J’avoue que je cherchais un peu de compagnie pour la soirée. Si tu es dispo, bien sûr.

Elle observa Bertin les yeux dans les yeux, attendant sa réponse.





    Sometimes it lasts in love
    BUT SOMETIMES IT HURTS INSTEAD

    .ReedNight


Récompenses:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 6
« Y’a une couille dans le potage, mon Lieutenant ! »
Messages : 240
Membre du mois : 12
Célébrité : Ryan Gosling
Localisation : Camp D57
Age : 30
Crédit : Arwene
Emploi : Soldat - Opérateur radio
Caractère : Libertin – Loyal – Taquin – Comique – Excellent Électrotechnicien - Bavard
Vos Liens :
Spoiler:
 








MessageSujet: Re: Un rêve peut-il encore se réaliser ?   Dim 10 Aoû - 23:56



Un rêve peut-il encore se réaliser ?





Non ! Jamais je n’aurais pu imaginer en retournant à ma tente que la personne qui allait entrer quelques minutes après moi ne serait pas un civil voulant se faire une partie de foot mais Jenna. J’étais même persuadé que j’aurais été incapable d’en rêver ! Pourquoi ? Tout simplement parce que je n’étais pas de ceux qui se faisait de faux espoirs. Jenna n’avait jamais répondu à mes avances mais peu avant l’attaque destructrice de Louisville elle avait été carrément distante. Ce simple fait ne m’avait pas fait baisser les bras mais je n’avais jamais trop eu l’occasion de la croiser sur le camp et avant que cela ne se fasse j’avais appris de la bouche de Marielle qu’elle avait quelqu’un ! Cela m’avait foutu les boules car mes chances étaient réduites à néant… Je m’imaginais mal séduire la sniper tout en sachant qu’elle était en couple. C’était donc à cause de tout cela que je n’aurais jamais pu imaginer une seule seconde que la sublime jeune femme débarquerait dans ma tente.
Pourtant elle était bien là quand je décidais enfin de jeter un coup d’œil sur la personne que je pensais être un gars. La surprise fut telle que je ne parvenais pas à la dissimuler mais je m’en fichais royalement puisque je me reprenais très vite pour la taquiner de nouveau. Rien de bien méchant, j’étais juste moi et je parvenais à la faire sourire. Ce fut à mon tour de faire de même lorsqu’elle me répondit… Je fis alors preuve de ce que l’on appelle l’humour noir et qui n’a rien de mauvais lorsqu’il était utilisé de la bonne manière.



- Allé ! dis-je en souriant. Tu pourrais l’avouer que je le suis et puis par les temps qui courent ça ne t’engagerait pas forcément très longtemps, ajoutais-je en souriant de plus belle. Quoique je ne compte pas crever de sitôt !


Plaisanterie mise à part je me rendais compte que Jenna avait beau sourire elle n’était pas au mieux de sa forme. Comme si quelque chose la tracassait et autant dire que je n’aimais pas ça. Je ne savais pas si elle allait me répondre mais je lui demandais tout de même ce qu’elle avait en lui laissant une place sur la couchette sans savoir si elle viendrait s’asseoir. Mais pourquoi ne le ferait-elle pas ?
Je la regardais venir prendre place après qu’elle ait poussé un soupir. Non ! Vraiment je n’aimais pas savoir que quelque chose la tracassait même si elle avait pris soin de me zapper ces derniers mois. Tout en l’observant je l’écoutais me dire sans réellement me l’avouer qu’elle avait un gars et qu’elle s’était pris la tête avec. Concernant la suite de ses propos elle m’intrigua davantage puisqu’elle parlait de sa vision de l’amour. Pour ma part je n’étais pas du genre à m’attacher non plus car cela imposait la fidélité et je n’avais jamais été assez amoureux pour me conduire de la sorte. Bien sûr je prenais soin de ne pas donner de faux espoirs à mes conquêtes. Enfin ça c’était avant la guerre car les conquêtes je n’en avais pas des masses maintenant.

Je souris donc à la militaire en me rendant compte que ses paroles me faisaient penser à celles que je sortais aux nanas que je voulais me faire. Je la fixais ensuite toujours en souriant et j’acquiesçais d’un signe de tête.



- Je comptais me faire un foot mais comme tu l’as entendu en entrant j’aie perdu ma motivation… Et maintenant que tu es là je ne risque pas de la retrouver, ajoutais-je avec un clin d’œil. Je me penchais légèrement vers la sublime jeune femme pour la regarder dans les yeux. Non ! Impossible que j’ai envie de ressortir de ma tente… Et sinon, t’avais prévu quoi une fois que tu aurais trouvé de la compagnie ? demandais-je en écartant une de ses mèches de cheveux doucement.


Je préférais être sûr de ne pas faire fausse route quant aux raisons de la venue de la belle et c’est pourquoi je n’hésitais pas à lui poser la question.






    « Si tu crois en ton destin,
    Si tu crois aux lendemains,
    L'ami faut pas hésiter,
    Prends ton sac et viens sauter,
    Avec nous tu pourras marcher,
    Tu pourras être et durer. »


Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 0
Messages : 88
Membre du mois : 4
Célébrité : Natalie Portman
Crédit : A voir
Caractère : Joueuse – Dragueuse – Sans Pitié – Irrévérencieuse - Caractérielle – Ambitieuse




MessageSujet: Re: Un rêve peut-il encore se réaliser ?   Mar 12 Aoû - 7:34

Un rêve peut-il encore se réaliser ?



Bertin lui avait toujours fait des avances, depuis aussi loin qu’elle s’en souvienne. Cela l’exaspérait plus qu’autre chose même si l’homme était séduisant, c’était le moins qu’on puisse dire. Jenna le considérait pourtant comme un ami et c’était pour cette raison qu’elle ne voulait surtout pas répondre à ses avances pourtant flatteuses. Non. Et pourtant, en cette soirée, elle s’apprêtait à commettre l’irréparable. Elle avait été beaucoup plus distante avec lui depuis l’attaque de Louisville et pour cause. Elle se faisait Raulne régulièrement, elle n’allait pas aller fricoter ailleurs, du moins pas pour le moment. Pas tant que le lieutenant la satisfaisait. Jenna n’était pas une romantique mais elle n’était pas une chaudasse pour autant. Lorsqu’elle se faisait un mec, elle n’allait pas voir ailleurs pour un oui pour un non. Depuis Louisville, Bertin avait cessé quasiment de la draguer. Au début, Jenna avait craint qu’il ne soit au courant pour Raulne et elle mais c’était plus qu’improbable, jamais Marielle ne l’aurait trahi, elle le savait. Cela devait donc être en réponse à son propre éloignement. Ainsi donc, elle s’était glissée sous la tente du jeune homme en toute connaissance de cause. Les blessures d’ego pouvaient vous pousser à toutes sortes de choses étranges. Bertin afficha une surprise qui rendit son visage plus que comique et Jenna dut se retenir pour ne pas éclater de rire. Il ne tarda pas à la taquiner, comme à son habitude et la sniper lui répondit du tac au tac. Elle sourit à sa réponse et décida d’entrer dans son jeu. Après tout, comme il le signifiait, ça n’engageait pas à grand-chose.

Bon ok, tu m’as démasqué, j’avoue tout, tu es l’homme de ma vie. Alors, heureux ? Ne va pas me tomber dans les pommes, j’te ferai pas de bouche-à-bouche.

Jenna avait répondu à la plaisanterie de Bertin et pourtant le cœur n’y était pas. Elle pensait à Philippe, ce qu’il lui avait sorti et la peine que cela lui avait causé. Elle était une pauvre cruche d’avoir réagi de cette façon-là. Elle était stupide de ressentir ce qu’elle ressentait. Si elle avait pu, elle se serait collé des baffes qu’elle méritait largement. Elle avait été claire dès le début. Raulne n’était qu’un amusement, une façon de se détendre et de passer le temps. Pourquoi avait-il fallu que cela change ? Bertin affichait un air inquiet et cela toucha Jenna, mine de rien. Il semblait sincèrement touché par le malaise de la jeune femme et désireux de l’aider. Pourquoi se sentait-elle attirée par Philippe qui était un parfait connard alors que des types comme Benoît qui était une crème la laissait indifférente ? Elle n’en savait rien. Le monde était mal foutu, c’était pas une découverte après tout. Elle finit donc par cracher sa pilule, comme le demandait son interlocuteur. Elle ne lui donna pas tous les détails, loin de là, juste l’essentiel. Après tout, il ne devait pas savoir. Personne ne devait savoir, à part Marielle. Elle frissonna, se trouvant ridicule. Le sourire que lui adressa Bertin, franc et sincère, la soulagea et la rassura. Oui, il arrivait à l’apaiser, aussi étrange soit-il. Mais rapidement, il entra dans le cœur du sujet. L’assurant qu’il n’avait rien de prévu pour la soirée, il se rapprocha d’elle, emprisonnant une mèche de ses cheveux entre ses doigts pour la remettre à sa place, il lui demanda ce qu’elle avait prévu une fois qu’elle aurait trouvé de la compagnie. Jenna se devait d’être franche. Elle ne voulait pas donner de faux espoirs à Bertin qui était un type bien.

Je comptais m’envoyer en l’air, pour être franche. Pas de romantisme ni de sentiments là dedans. Juste de l’abandon. Juste le moyen de s’enfuir de ce monde de merde. Ca te tente ?

On pouvait difficilement faire plus clair…





    Sometimes it lasts in love
    BUT SOMETIMES IT HURTS INSTEAD

    .ReedNight


Récompenses:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 6
« Y’a une couille dans le potage, mon Lieutenant ! »
Messages : 240
Membre du mois : 12
Célébrité : Ryan Gosling
Localisation : Camp D57
Age : 30
Crédit : Arwene
Emploi : Soldat - Opérateur radio
Caractère : Libertin – Loyal – Taquin – Comique – Excellent Électrotechnicien - Bavard
Vos Liens :
Spoiler:
 








MessageSujet: Re: Un rêve peut-il encore se réaliser ?   Mar 12 Aoû - 23:26



Un rêve peut-il encore se réaliser ?






Me remettant petit à petit de la surprise que j’avais eu en voyant Jenna dans ma tente je devais avouer que cela me plaisait. Combien de fois je m’étais imaginé que la jeune femme céderait à mes avances ? Je l’ignorais mais cela était énorme. Il faut dire que j’avais flashé sur la sniper la première fois où je l’avais vu. Je m’étais donc comporté avec elle comme je le faisais avec les demoiselles c'est-à-dire en la taquinant ! Bien entendu, je n’avais pas envie de me taper toutes les jeunes femmes avec qui je parlais… c’était pour la plupart du temps de la simple plaisanterie. Avec Jenna c’était différent. Nous étions devenus amis mais j’avais ensuite réellement tenté de la séduire parce qu’elle me plaisait. C’était d’ailleurs toujours le cas même avec ce que je savais ! D’ailleurs cela prêtait à sourire non ? Ironiquement parlant bien entendu. Jenna n’avait jamais cédé à mes avances lorsqu’elle était seule et elle le faisait maintenant qu’elle avait un mec ! Bien sûr je n’étais pas censé être au courant puisqu’elle ne me l’avait pas dit clairement. *Et pis tu t’en fous mon gars ! Elle est là…* Oui, je n’allais pas me prendre la tête pour un type que je ne connaissais sûrement pas ! Et puis si Jenna venait me voir c’était soit parce qu’elle n’avait pas menti en disant ne pas vouloir s’attacher, soit parce que c’était un con qui l’avait déçu.
Cependant, ne nous attardons pas sur ce genre de pensées. Je souris à la sniper qui avait décidé de rentrer dans mon jeu en m’avouant que je l’avais démasquée et que j’étais bien l’homme de sa vie. Je mettais la main sur mon cœur pour mimer un malaise mais la jeune femme me prit de court en me disant de ne pas tomber dans les pommes car elle ne me ferait pas de bouche à bouche. Je lui adressais une moue faussement boudeuse et lui répondis…



- Oh ! C’est pas gentil ça… Tu fais exprès de me torturer, déclarais-je amusé. Enfin, c’n’est pas la fin du monde si je n’ai pas le droit à un bouche à bouche puisque c’est un baiser que je veux, continuais-je avec un clin d’œil.


Chasser le naturel, il revient au galop ! Cette expression était tout à fait vrai et je devais avouer que cela m’avait manqué de ne pas pouvoir taquiner Jenna. Cependant je n’étais pas aveugle et elle était avant tout une amie… Je n’étais donc pas passer à côté du fait que quelque chose n’allait pas. Même si je n’en avais rien dit j’avais une petite idée sur le pourquoi de sa visite mais je laissais la jeune femme me donner les explications. J’avais donc vu juste ! De une elle ne voulait pas s’attacher et de deux son mec était con puisqu’ils s’étaient pris la tête. Je me rendais bien compte que je n’étais absolument pas au courant du problème et que je prenais parti mais je ne connaissais que Jenna sur les deux ! Logique comme réaction donc.
Bref, je laissais ses pensées de côté et pour être sûr que je ne me faisais pas de films quant à la venue de la sublime militaire je lui posais la question de ce qu’elle avait imaginé faire une fois qu’elle aurait trouvé de la compagnie. Sa réponse fut encore plus directe que ma question et elle avait le mérite d’être claire ce qui me fit lui sourire. Elle précisa qu’elle ne voulait ni romantisme, ni de sentiment mais juste un moment d’abandon. Puis elle posa ensuite la question qui aurait pu me faire éclater de rire… mais je me contentais de lui adresser un sourire radieux. Peu m’importait ce que je ressentais pour elle, je ne pouvais pas laisser passer cette chance qu’elle m’offrait.



- Est-ce que ça me tente ? répétais-je taquin. Sérieux ! Tu oses poser la question ? Je me penchais légèrement vers elle. Sans sentiments, c’est possible *je pense* mais le romantisme n’a rien à voir. On n’est pas des bêtes, ajoutais-je alors que je me penchais davantage pour que mes lèvres effleurent sa joue jusqu’à son oreille. Un peu de douceur n’engage en rien à moins que tu n’aime pas ça ! murmurais-je avant de déposer un léger baiser au creux de son cou.


Je m’écartais ensuite d’elle en lui souriant.







    « Si tu crois en ton destin,
    Si tu crois aux lendemains,
    L'ami faut pas hésiter,
    Prends ton sac et viens sauter,
    Avec nous tu pourras marcher,
    Tu pourras être et durer. »


Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un rêve peut-il encore se réaliser ?   Aujourd'hui à 16:29



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum