AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes actuellement, en jeu, pendant la DEUXIEME QUINZAINE de FEVRIER 2013.
[La météo ici ]


Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
You in God's hands now, keep a place for me kid
Messages : 187
Membre du mois : 12
Célébrité : Josh Duhamel
Crédit : Avatar : (c)Cecile362 // Gif Signature : (c) Junkiie
Caractère : Égoïste - Imbu de ma personne - Fourbe - Sociable - Déterminé - Séduteur




MessageSujet: Head in the clouds, Got no weight on my shoulders   Ven 18 Juil - 6:36





Head in the clouds, Got no weight on my shoulders



Une douche par semaine, c’était de la torture de se limiter autant. Bien sûr la toilette était possible dans la rivière mais franchement s’y baigner par un temps pareil c’était le meilleur moyen de choper une angine, se choper des engelures à des endroits peu commodes et sans doute faire des rencontres gênantes dans une tenue pas très appropriée (pas que je sois pudique mais bon c’est jamais évident de croiser le regard d’une petite grand-mère quand on sait qu’elle a parfaitement vu la face cachée de votre lune).

Jusqu’à présent j’avais donc mis en place un système pratique où je prenais de l’eau, la faisait chauffer directement sur le feu et après petite toilette discrète derrière ma tente dans des temps record parce que ça pèle dehors. Vous l’aurez compris c’est tout une organisation pour éviter de sentir trop le fauve et surtout de ne pas avoir de petites bêtes qui vous dévorent l’intimité. Je ne l’avais pas testé personnellement mais j’avais connu un type il y a quelques années qui avait rencontré ce problème. Et entre nous je m’en passais bien, mon hygiène irréprochable et moi étions saufs de toutes ces visites indésirables. Mais aujourd’hui ce n’était pas une petite toilette de chat, non c’était LE jour de la douche !

Songeusement je me lavais en profitant de cet instant de répit où je pouvais profiter d’une douche chaude. Chaque semaine j’avais l’impression que ces instants n’étaient pas assez longs mais je ne me concentrais pas sur la durée de ce moment mais plutôt sur les biens faits. Quand finalement j’eus fini avec une petite pensée amer qu’il fallait laisser de l’eau chaude pour les suivants je nouais une serviette autour de ma taille pour rejoindre mon petit monticule d’affaires jusqu’à ce que je tombe nez-à-nez avec l’une des rares personnes qui pouvaient gâcher mon moment de détente. Oui je suis pire qu’une gonzesse qui veut profiter de son peeling, sauna, hammam et massage mais comprenait moi ça n'arrive pas souvent ce petit instant de répit.

Je la dévisageais, non mécontent qu'elle n'ait pas eu l'idée saugrenue de venir me retrouver sous la douche directement. L'épisode avec Eléanore m'avait suffit dans le genre : besoin de réconfort.

« Qu'est-ce que tu veux ? » demandais-je de but en blanc.

De toute façon j'avais encore trop peu de contacts qui venaient me voir de manière désintéressée. Est-ce que ça existait seulement maintenant ? Tout le monde était tourné sur la survie uniquement alors que la guerre ravageait le monde alors se faire des amis c'était vraiment un luxe que peu de gens pouvaient se permettre. Les mains sur les hanches je l'observais en attendant qu'elle se mette finalement à table, mon temps est quelque chose de précieux donc si elle pouvait se dépêcher ça m'arrangerait. Sinon je m'arrangerais pour qu'une d'une manière ou d'une autre je n'ai pas perdu totalement ces instants de vie qu'elle me volait.


God will wait, I survive
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 5
« Plus terrible qu'une guerre, le savoir perdu à jamais »
Messages : 428
Membre du mois : 53
Célébrité : Jennifer Lawrence
Age : 19
Crédit : Unknown(vava)/Bowtfulbutera(photomaton)
Caractère : Aléatoire
Vos Liens :
Mon sauveur ♥:
 

La vie mène à la mort, mais il ny a pas quun chemin



MessageSujet: Re: Head in the clouds, Got no weight on my shoulders   Ven 18 Juil - 12:45


Hope it's life. #A & S


Une douche, une simple douche, vous n'imaginez pas à quel point j'en rêve depuis des lustres. De l'eau chaude, ou même tiède, ce serait un miracle, je n'en peux plus des ruisseau boueux et glacé. Avoir l'impression que même vos os sont gelés, que chaque morceau de vous brûle tellement c'est froid. Parce que oui le froid peut brûler. Et puis à la seconde ou on sort de l'eau, même si elle n'est pas trop froide, il y a le froid ambiant qui vous congèle.

Et je ne parle même pas du fait d'être à la vue de tous. J'étais pudique avant la guerre, voir extrêmement pudique, quand on a passé une quinzaine d'année a cacher les bleus qu'on a sur soi on le devient par instinct. Oui avant la guerre j'étais extrêmement pudique, mais aujourd'hui les choses on bien changé. Depuis la catastrophe je suis allé partout avec Maël, au début conserver de l'intimité n'était pas trop dur, mais au cours du temps le monde est devenu plus sauvage, les gens plus agressif, la vie plus dangereuse et plus faible. Alors petit à petit j'ai du prendre sur moi et voir ma pudeur disparaître.

J'avais réellement grand besoin de cette douche, elle allait pouvoir me requinquer un peu, me redonner un peu de force. Mais bien évidemment avec ma chance légendaire, quelqu'un prenait encore la place. J'avais l'autorisation pour cette douche, mais ça ne voulait pas dire qu'il ne l'avait pas non plus. Il me venait alors a l'esprit quelque chose. Tout le monde vient d'endroit relativement différent, peut-être que la personne encore sous la douche venait de Paris. Je me doute bien que cette probabilité est minime, et que même si il vient de Paris il ne sait surement pas ce qui a put arriver a Louis. Mais qui ne tente rien n'a rien, il faut que je sache, j'ai besoin de savoir si il est peut-être encore en vie quelque part ...Je ne peux pas rester sans réponse, je ne le supporte plus. Je sais bien que je vais déranger la personne qui est là, et qui profite d'un moment qu'on a pas souvent, mais si il le faut je dérangerais toute les personnes de ce camp pour trouver un morceau de réponse ...
Moi qui ne suis d'habitude pas quelqu'un qui veut déranger, au contraire, je ne me reconnais plus ... La guerre m'a changé, la vie m'a changé. Et j'ai peur que les gens puissent me voir différemment, j'ai toujours était gentille et discrète, je ne veux pas être différente de ça ...

Le mec qui finit par sortir de la douche, et qui au passage est plutôt mignon, finit de me conforter dans l'idée qu'il faut que je lui demande. Si je ne le fait pas je m'en voudrait, je me connais. Il me traverse un quart de seconde a l'esprit l'idée qu'il ne doit pas trop apprécier ma présence alors qu'il est couvert d'une simple serviette, ce qui excuse sont ton. Mais j'efface rapidement cette idée de ma tête pour ne pas me décourager.

« Je venais simplement pour une douche, mais puisque tu es là j'aimerais volontiers savoir où tu étais avant de te retrouver ici. »

J'arrose mes paroles d'un sourire, je ne veux pas être agressive ou désagréable, mais il me demande ce que je veux alors pourquoi pas en profiter. Si il ne veut pas m'en parler tant pis, je continuerais mon chemin voila tout. Il faut tenter le coup. Et puis mes beaux yeux bleus l'attendriront peut-être.
Après tout ce ne serait pas la première fois qu'un mec me fait une faveur simplement parce qu'il m'a trouvé canon, attention je ne dis pas que j'use de mes charmes pour arriver à mes fins, voir pire que je passe par des faveurs peu conventionnel. Seulement une jolie fille qui demande gentiment quelque chose aura plus de chance de l'avoir qu'un mec désagréable. Enfin vous voyez l'idée quoi.


© Great Thief


« Loin de son pays des merveilles. »

« La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. » Laissez moi espérer que je puisse plaire et charmer, ce bon vieux Voltaire m'aurait surement aimé.
©GUERLAIN
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
You in God's hands now, keep a place for me kid
Messages : 187
Membre du mois : 12
Célébrité : Josh Duhamel
Crédit : Avatar : (c)Cecile362 // Gif Signature : (c) Junkiie
Caractère : Égoïste - Imbu de ma personne - Fourbe - Sociable - Déterminé - Séduteur




MessageSujet: Re: Head in the clouds, Got no weight on my shoulders   Ven 18 Juil - 23:35





Head in the clouds, Got no weight on my shoulders



J’aurais pensé que le ton un peu désagréable et ma tenue auraient suffi à la faire partir mais non elle tenait bon. Je n’étais pas spécialement abrupte avec tout le monde dès le premier abord mais là c’était le moment qui était mal choisi. Je l’entendis d’abord me parler du fait qu’elle venait prendre une douche, comme ceux qui en avait l’autorisation aujourd’hui. Pas conne la petite en effet je me sentais presque stupide tout d’un coup mais elle avait saisi la perche que j’avais tendue malgré moi. Je rigolais franchement quand elle me demanda d’où je venais. Elle était vraiment gonflée, c’était déjà dur de savoir que la troisième guerre mondiale avait commencé mais en plus elle voulait évoquer le passé.

Elle n’était pas spécialement désagréable mais juste pour la forme, elle aurait pu faire semblant de ne rien vouloir et demander innocemment. Quoi que, à la réflexion j’aimais bien sa manière d’entrer dans le vif du sujet sans prendre de gant. Je ne me détachais pas de son regard azur qui se faisait doux alors qu’elle me souriait pour entrer dans mes faveurs. Elle voulait jouer ce jeu-là ? Est-ce que j’avais envie d’être le connard que j’avais toujours été ? Pourquoi pas juste pour rigoler quelques minutes. Une petite vengeance pour le moment qu’elle avait gâché sans en avoir l’intention dans le fond. Mais qu’importe ça me manquait. Je me rapprochais d’elle, savourant le fait de la dominer par la taille. Je ne me montrais pas particulièrement menaçant mais je savais que mon regard devait quand même la faire douter sur mes intentions. Je la fis reculer jusqu’à ce qu’elle se retrouve adossée au mur. Je posais calmement ma main à côté de son visage alors que je l’observais en la jaugeant.

« Et pour quelle raison devrais-je répondre ? Qu’est-ce que je gagne à satisfaire ta curiosité ? »

Je gardais une certaine distance entre nos deux corps. Je n’avais pas l’intention non plus de l’agresser même si jusqu’à présent mes gestes laissaient planer un doute inquiétant pour elle mais elle l’avait cherché. Je déposais mon regard successivement sur ses yeux, ses lèvres, ses… Non je devais remonter les yeux avant que ça devienne vraiment glauque. J’étais un connard, je me rendais compte que ça resterait dans mes veines jusqu’au bout, mais pas au point de prendre ce qu’une femme pouvait offrir une femme de force.

« Entre nous même si je venais de Mars qu’est-ce que ça changerait pour toi ? Tu devrais plutôt penser à l’avenir. »

Mais peut-être qu’elle avait quelque chose à m’offrir en échange de cette information. Il suffisait que je fasse un peu pression sur elle pour qu’elle finisse par m’offrir quelque chose d’intéressant. D’un geste lent j’attrapais une mèche de ses cheveux soyeux que je laissais glisser entre mes doigts alors que je plongeais mon regard dans le sien pour évaluer les possibilités qu’elle cède et que les choses deviennent intéressantes. Après tout on ne disait pas de moi que j’étais le fils de Satan pour rien, j’étais celui qui proposait des marchés en échange des âmes des mortels. Bon ok maintenant je prenais tout et n’importe quoi y compris les écureuils morts.


God will wait, I survive
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 5
« Plus terrible qu'une guerre, le savoir perdu à jamais »
Messages : 428
Membre du mois : 53
Célébrité : Jennifer Lawrence
Age : 19
Crédit : Unknown(vava)/Bowtfulbutera(photomaton)
Caractère : Aléatoire
Vos Liens :
Mon sauveur ♥:
 

La vie mène à la mort, mais il ny a pas quun chemin



MessageSujet: Re: Head in the clouds, Got no weight on my shoulders   Sam 19 Juil - 0:58


Hope it's life. #A & S


Je devais être maudite, ou sotte, ou insupportable je n'en sais rien. Mais il devait réellement y avoir un truc pas net en moi, comment je pouvais faire pour à ce point tomber sur des c#nnards ? Entre l'autre abruti avec son flingue et sa vodka, et celui-ci il y avait de quoi s'inquiéter. Mais je n'allais pas me démonter, enfin je l'espérais tout du moins.
En effet, pourtant pas petite, il me dominé en taille, mais en plus de ça il était relativement costaud. Pour faire simple ? Il pouvait bien faire ce qu'il voulait de moi que je n'aurais pas beaucoup de chance de l'arrêter. D'ailleurs il ne s'en privait pas, me faisant reculer jusqu'à ce que je sente la surface dur du mur toucher mon dos, je m'étais fait avoir comme une bleue sur ce coup ... J'étais littéralement prise au piège, dans un jeu que j'avais moi même lancé, et aucun preux chevalier n'allait venir à mon secours. Il fallait que, quoi que je fasse ou dise, je la joue fine.
Avec Alexeï il n'y avait rien de véritablement méchant, seulement des mots, mais dans cette situation les mots devenaient un jeu terrible pouvant tourner a mon avantage ... ou non.

Je ne pouvais ni baisser les yeux, vu la tenue actuel de ce cher ami face à moi, ni les fermer de peur de ne pas pouvoir me défendre. Si on voit le coup venir on peut s'en défendre, sinon on ne fait que subir. La vie m'a appris ça. Alors je les laissais plonger dans les siens, avais-je véritablement le choix ?

« Tu n'es pas forcé de me répondre. Et je n'ai rien a t'offrir. »

Autant jouer franc jeu, je n'ai rien a lui donner, puisque mon corps n'est pas une marchandise que j'offre pour quelques renseignements, d'ailleurs m'ont corps je ne l'offre pour rien d'autre que pour mon bon plaisir. Je ne suis pas un objet, et si il y a bien une chose que la guerre ne me fera pas faire, c'est la "prostitution".

Ses yeux quittèrent finalement les miens, et ce n'était pas pour me réjouir. J'avais l'impression d'être une proie au bout du fusil du chasseur, il m'avait dans son viseur mais il attendait le bon moment, et il va finir par tirer. Reste à savoir si il touche sa cible ou non.

« Si tu venais de Mars ça changerait tout pour tout le monde. Mais tu ne colle pas vraiment à l'image que l'on se fait des martiens. Penser à l'avenir n'est pas simple quand tout vous relie a votre passé, j'ai simplement besoin de savoir. »

J'étais calme, et je m'en étonnais moi même, d'où est ce que je tirais ce calme ? Sans doute de mes expériences passés ... Mais ça ne collait pas, plus rien ne collait, j'étais quelqu'un d'autre, une autre femme, une autre Alice, celle qui n'est pas toujours là mais qui réapparaît dans les moments critique. Comment est ce que je pouvais être aussi calme alors que cet homme avait main mise sur moi ? Cet homme était presque nu face à moi et je n'essayais même pas de me défendre en tirant de cet faiblesse qu'il pouvait avoir ... Mais j'avais besoin de savoir, et peut-être que dans les yeux de ce type je voyais une toute petite pointe d'un tout petit quelque chose, qui me poussait a penser qu'il n'était pas ce qu'il montrait de lui.

Peut-être que j'étais simplement calme parce que dans ma tête des pensés tumultueuses se mélangeaient. Cette situation, son regard sur moi, cette prise de force, sa main jouant avec une de mes mèches, tout cela faisait remonter diverses souvenirs qui se mélangeaient.
Six ans avant, mon père tentait de me violer en faisant action de force sur moi, je l'avais littéralement pulvérisé, et j'avais fuis, il avait du m'en vouloir jusqu'à sa mort, quel honte j'étais pour lui. Sa fille qui après 17 ans a s'être fait battre avait fini par le battre à son tour, et avait fugué définitivement. Ce souvenir aurait pu me pousser a simplement remonter mon genou dans l'entre-jambe de ce type qui me coller contre ce mur. Mais il y avait autre choses, d'autres souvenirs, des souvenirs qui bien des fois m'avaient arrachés des larmes depuis cette foutu guerre.
Il n'y avait aucune raison que je pense à lui, à Louis, AUCUNE en cet instant présent, et pourtant il me revenait a l'esprit ces douces soirées passé tous les deux, des nuits blanches passés au lit, chaque instants que nous avions pu partager. Il était le seul homme de ma vie, c'était mon premier amour, ma première fois aussi et je ne l'avais jamais trompé, même depuis que Paris avait été soufflé. Il avait réellement était le seul.

Et ce souvenir de Louis, ce souvenir de celui qui m'a sauvé de mon père et qui a toujours était là, me permettait de soutenir le regard de celui qui aujourd'hui m'effrayait. Oui j'avais peur de ce qu'il pouvait me faire, et pourtant je savais qu'il me suffisait d'un rien pour l'en empêcher, mais j'avais peur de ce que la guerre pouvait faire aux hommes, à quel point elle pouvait les rendre sauvages. A quel point elle me semblait m'avoir rendu sauvage. Qu'est ce que j'étais devenu ? Auparavant jamais je n'aurais pu me retrouver dans une telle situation, et jamais je n'aurais réagis ainsi ... Aujourd'hui la guerre m'avait donné quelque chose de magique que j'avais déjà connu,elle m'avait donné la rage de vivre, et peut-être que celle-ci cachait ma peur, parce que je savait que cette rage de vivre et de ne plus souffrir était plus forte que tout. Je ne pouvais pas en être arriver jusqu'ici, avoir survécu à tant d'atrocité, pour perdre toute dignité dans un camp censé m'apporter la sécurité.
Cet homme ne m'aurait pas si je ne le voulais pas, et comment pouvait-il croire que je me donnerais à lui simplement pour savoir d'où il pouvait venir ? ...
Dans un geste, qui a l'instant où je l'ai fait me parait totalement idiot, j'attrape son poignet pour le faire arrêter de jouer avec mes cheveux. Je ne dis pas un mot, il n'y a rien à dire, ou en tout cas tout ce que je pourrais dire mon geste l'a déjà exprimé.
Je joue avec le feu, prions pour que je ne me brûle pas.


© Great Thief


« Loin de son pays des merveilles. »

« La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. » Laissez moi espérer que je puisse plaire et charmer, ce bon vieux Voltaire m'aurait surement aimé.
©GUERLAIN
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
You in God's hands now, keep a place for me kid
Messages : 187
Membre du mois : 12
Célébrité : Josh Duhamel
Crédit : Avatar : (c)Cecile362 // Gif Signature : (c) Junkiie
Caractère : Égoïste - Imbu de ma personne - Fourbe - Sociable - Déterminé - Séduteur




MessageSujet: Re: Head in the clouds, Got no weight on my shoulders   Mar 26 Aoû - 13:24





Head in the clouds, Got no weight on my shoulders



Elle était coincée entre moi et le mur. Je n'avais pas l'intention de lui faire du mal que ce soit physique ou moral, je voulais juste lui apprendre à faire attention à qui elle causait Le camp n'était pas composé que de gentils petits bisounours. Elle semblait mal à l'aise, en même temps je ne lui laissais pas vraiment d'options quant à ce qu'elle pouvait faire. Elle était obligée de me regarder en face et je me faisais un plaisir d'afficher un sourire satisfait en croisant son regard bleu.

Rien à gagner ? J'aurais pensé qu'une nana venue jusqu'ici juste pour poser ce genre de questions avait des choses à échanger. Mais non, elle avait juste un culot monstre et me précisait que je n'étais pas obligé de lui répondre. Elle marquait un point mais de toute manière elle aurait eu bien du mal à me forcer la main.

« C'est sûr je ne suis pas obligé, même si serait amusant de voir comment tu pourrais te débrouiller pour m'y forcer. » dis-je en me rapprochant un peu plus d'elle juste pour insister sur le fait qu'elle était à ma merci. « Disons que j'accepte de te répondre et en échange tu me devras un petit service de rien du tout ? »

Elle pouvait toujours me servir à quelque chose. Je n'étais pas réputé pour aimer me salir les mains donc c'était évident que j'allais commencer à vouloir construire mon petit empire avec tout un tas de petites mains faisant le boulot à ma place. Elle était calme et ne semblait pas trop impressionnée par la proximité et son manque de mouvements possibles. Mais lorsqu'elle répliqua sur ma phrase disant que même si j'étais un martien ça ne changerait pas la face du monde je ne pu réprimer un rire. Au moins elle ne perdait pas ses moyens pour rien. Par contre elle semblait naïve, dommage.

Je lâchais le mur d'une main pour venir soutenir son menton pour être sûr qu'elle me regarde bien en face quand je lui dirais sans doute la chose la plus cruelle de la journée.

« Le passé ne devient important que si on le veut. Tu cherches des gens qui sont sans doutes morts, en train de mourir ou même en train de refaire leur vie sans toi. Tu perds ton temps, l'avenir immédiat c'est survivre, rien d'autre. »

Je n'avais aucun sourire, juste un regard un peu éteint. Je l'enviais de vouloir retrouver son passé. Pour ma part je savais très bien qu'il n'y avait rien à retrouver. Mon frère m'avait chassé de chez lui après le déclenchement de la troisième guerre et le reste de mes amis ne valaient pas vraiment le coup d'être revus. Moi j'étais de ces gens qui avancent continuellement et n'attendent pas les retardataires. Où est-ce que ça m'avait mené ? J'étais en vie, avant ce grand bordel j'étais parmi les personnes les plus influentes de la capitale donc je ne pensais pas que ma manière de faire avait quelque chose de mauvais. C'était pour ceux que je laissais sur le carreau que j'étais un parfait connard, pour ceux que j’entraînais dans mon sillage j'étais doué. Comme quoi il suffit de pas grand chose pour être perçu de manière bien différente. Et pour l'heure cette fille qu'elle me prenne pour un enfoiré ou pas je m'en fichais. J'avais peut-être sous la main la première personne de ma petite pyramide.


God will wait, I survive
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 5
« Plus terrible qu'une guerre, le savoir perdu à jamais »
Messages : 428
Membre du mois : 53
Célébrité : Jennifer Lawrence
Age : 19
Crédit : Unknown(vava)/Bowtfulbutera(photomaton)
Caractère : Aléatoire
Vos Liens :
Mon sauveur ♥:
 

La vie mène à la mort, mais il ny a pas quun chemin



MessageSujet: Re: Head in the clouds, Got no weight on my shoulders   Jeu 4 Sep - 14:50


Hope it's life. #A & S


Il était désormais presque collait à moi, et je ne pouvais pas être plus collé au mur. A cet instant j'étais bien contente que ce soit lui qui soit sortie des douches et pas la situation inverse, parce que mes vêtements et sa serviette étaient les seul obstacle entre lui et moi. Cette "discussion" commençait à me donner vraiment chaud, chose dont je n'avais plus tant l'habitude que ça vu la température extérieur.

Le deal qu'il me proposait ne m'allait pas, bien sur si il avait fallut le forcer à me le dire je n'aurais pas vraiment eu les moyens nécessaire, mais sont deal ne m'allait pas. Parce qu'en général devoir un service a quelqu'un c'est pas super, et devoir un service a quelqu'un qu'on ne connait pas encore moins. Surtout que le "petit service de rien du tout" est en général encore pire que tout ce qu'on pourrait imaginer.

« Je marche, mais seulement si le service que je te devrais reste un "petit service de rien du tout". »

La proximité entre nous était vraiment dérangeante, parce que mon regard commençait a se perdre dans le sien - et n'y voyais rien de romantique - et que ... bah je n'ai pas besoin de vous expliquer ce qui peut-être dérangeant dans la proximité qu'il a créé ...
Mon humour, même dans cette situation, lui avait arraché un rire. Si il y a bien une chose que je n'avais pas tendance a perdre c'était bien ça, l'humour. La bêtise - seulement en ce sens bien sur - est vital dans toute les situations, a mon avis en tout cas. Quand on oublie ce que peut-être les blagues, la déconnade, pour moi on arrête de vivre. Le rire est le seul libérateur pour l'esprit.

Lorsqu'il mit sa main à mon visage, ne me permettant plus de détourner le regard, et qu'il me répéta ce que je savais déjà, je me sentis tout de même mal. Je n'aimais pas en revenir a penser que j'avais à coup sur tout perdu, et je n'aimais pas ne pas savoir.
Cet homme face à moi avait du beaucoup perdre pour en être résigné à ce point, comme si il avait perdu foi en l'humanité, quelque chose de ce genre. D'ailleurs comment ne pas perdre foi en l'humanité ? ...

J'avais fermé les yeux, un instant, pour ne pas laisser couler des larmes qui l'avaient déjà bien trop fait. Et puis je m'étais de nouveau confronté à son regard, son regard remplis de milles choses différentes que je n'arrivais pas à lire ...

« Je ne sais pas ce que tu as traversé pour être aussi pessimiste, bien que cette guerre soit déjà une réponse valable. Mais on peut pas tous voir les choses comme toi. Je sais qu'il est surement ... » j'avais du mal à le dire, même si j'y pensais sans cesse, le dire était réellement difficile, d'où cette hésitation. « ... mort. Je le sais, comme je sais que survivre est le plus important. Mais si tu avais mon vécu, et si quelqu'un avait fait pour toi ce qu'il a fait pour moi tu te rattacherais surement à ça. Les gens qui nous sauve la vie sont trop rare pour les oublier.»

J'allais rajouter "surtout quand on les aime", mais je m'étais heureusement arrêté avant. Ce que je venais de lui dire était sortie spontanément. Je ne sentais même pas les larmes qui coulaient lentement sur mes joues, non je ne ressentais plus rien à cet instant présent parce que j'avais retrouvé toute la souffrance que je refoulais, que je pouvais enfin, rien qu'un peu, exprimer. On ne pouvait pas faire plus sincère que ce que je venais de faire. Et je n'arrivais toujours pas à lire dans son regard, j'en était incapable alors qu'habituellement je n'avais pas trop de mal a déchiffrer les gens simplement par leur regard. En fait il me perturbé, il me perturbé énormément même, plus que je n'aurais pu le penser ...


© Great Thief


« Loin de son pays des merveilles. »

« La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. » Laissez moi espérer que je puisse plaire et charmer, ce bon vieux Voltaire m'aurait surement aimé.
©GUERLAIN
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Head in the clouds, Got no weight on my shoulders   Aujourd'hui à 12:48



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum