AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes actuellement, en jeu, pendant la DEUXIEME QUINZAINE de FEVRIER 2013.
[La météo ici ]


Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Dim 8 Juin - 19:11

Léo s’exécuta. Il ne connaissait pas spécialement Mathilda, mais il avait appris à faire confiance aux personnes plus âgées. Il était loin d'être un gamin comme tout le monde semblait vouloir le lui faire croire. Il avait 19 ans bon sang ! Pas 15 ... Il fourra ses poches des diverses herbes médicinales trouvées et fourra son sac de livres inutiles. Bien la deuxième étagère ne semblait pas contenir quelque chose d'intéressant. Des boites vides couvertes de poussière, ou encore des verres et des couverts. Il était étonnant de trouver autant de choses dans un lieu pareil... Mathilda disparut dans le couloir et Léo lui emboîta le pas.

Alors qu'il refermait son sac à dos, la présence d'individus visiblement hargneux le surpris. Il porta automatiquement sa main à son arc et lorsque Mathilda mis en joue l'un des hommes, Léo tendit son arc, pointant une flèche en direction de son acolyte. Ce type d'individu ne lui était pas méconnu. Il en avait croisé combien sur les routes avec son oncle ? Il ne comptait plus. Ils avaient l'allure même des mecs pas fiables. On ne pouvait pas leur faire confiance et il était presque trop prévisible de les voir agir bêtement. Si la logique suivait son court, ils finiraient sur le carreau. A moins que ... à moins qu'ils ne soient pas seuls. A moins que du renfort ne vienne leur prêter main forte. Léo tendit l'oreille vers le couloir qui se trouvait derrière lui. Aucun son suspicieux ne semblait sortir de la pénombre. Mais il fallait rester méfiant, rester sur ses aguets. Combien de fois avait-il subit une attaque surprise ? Ils étaient en terrain inconnu et ne pouvaient pas réagir bêtement. Ils devaient se méfier de ces hommes et le moindre mouvement brusque vaudrait leur mort. Du moins, Léo était prêt à tirer s'il le fallait.
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
Protéger, soigner, sauver... pour simplement exister !
Messages : 470
Membre du mois : 59
Célébrité : Chris Hemsworth
Localisation : A la clinique ou sur le terrain !
Age : 33
Crédit : Blondie
Emploi : Médecin civil et militaire !
Caractère : Travailleur – Obstiné – Amer – Réservé – Discret – Ne se laisse pas marcher sur les pieds – Jaloux – Dur – Sérieux
Vos Liens :
Spoiler:
 





MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Dim 8 Juin - 20:13

Raid du lieutenant Beaumarchais




Mes recherches dans la première pièce que j’avais visitée étaient un échec… Il n’y avait pas le moindre objet intéressant et la seule chose qui ne manquait pas ici c’était de la poussière ! Voilà pourquoi je n’avais pas poursuivi mes fouilles en entendant Eléanore tousser. J’avais rejoint la jeune femme et je lui avais donné un mouchoir improvisé avec un mélange d’huile essentielle d’eucalyptus et d’eau pour l’aider à respirer. J’avais ensuite pris soin de fermer la fenêtre puisque l’air était glacial et absolument pas pur… Il n’arrangerait en rien son état ! Aussi je lui conseillais de se reposer quelques minutes avant de ressortir de la pièce pour aller voir le lieutenant Beaumarchais et faire en sorte que la jolie blonde ne remarque pas mes doutes.
Je fus stoppé dans mon élan en apercevant trois inconnus vêtus de guenilles. Visiblement je n’étais pas le seul à avoir remarqué leur présence puisqu’ils avançaient dans ma direction en m’interpellant de manière hargneuse. Je n’eus rien le temps de leur répondre puisque Marielle apparut et prit la parole pour expliquer que nous cherchions simplement des livres. Cela sembla les calmer mais l’un d’eux bouscula la militaire ce qui fit tomber un flacon en verre qui se brisa ! Cela déclencha les hostilités puisque les types pensèrent que ce flacon contenait un médoc…

Au même moment nos acolytes arrivèrent et Fontaine réagit immédiatement en braquant son arme contre la nuque de l’un des types… Eléanore sortit de la chambre dans laquelle elle se trouvait ce qui ne me plut pas vraiment. Mais son arrivée permit à la militaire d’expliquer que nous avions déjà le flacon et qu’il était pour la blonde qui était malade ! Cette excuse aurait pu passer en temps de paix mais là ce ne fut pas très glorieux.
Le type qui avait bousculé la militaire fit un pas en avant et inconsciemment je me plaçais entre ces débiles et Eléanore. Ils pouvaient encore partir alors pourquoi ils insistaient sérieusement ?



- Ouais ! C’est ça… Prenez-nous pour des cons ! vociféra le gars. Vous êtes en train de nous voler.


- On vient de vous expliquer ce que nous faisions là et si j’étais vous je me tirais sans demander mon reste !


Quoi de plus logique ? Ils n’avaient pas d’arme en main alors que Mathilda, le p’tit jeune et Marielle pointaient à présent les leur sur eux. Cependant, aussi véridique que mes mots aient été cela ne sembla pas calmer le type qui s’avança soudainement vers moi pour me bousculer en criant…


- Et la malade ! Elle a trouvé quoi ?


Ma réaction ne se fit pas attendre ! Il était hors de question que je laisse ce taré s’approcher d’Eléanore…

Action ♣ Je décoche une droite en plein visage du type.

Mon passage à l'action n'avait pas eu pour effet de faire reculer le gars qui répliqua. Le coup reçu ne me fit pas du bien mais il était hors de question qu'il s'approche de la blonde !




    « Survivre c'est mourir. Il faut patiemment et sans relâche construire, organiser, ordonner. »
    Spoiler:
     

Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Dim 8 Juin - 20:13

Le membre 'Emmanuel C. Reh' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Se battre S.A. (CVL)' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Mar 10 Juin - 10:40



Tour de passage


Vous êtes limité à une seule action de fouille pour ce tour chacun. Pour le reste, vous êtes libres. Si vous tombez sur un résultat « nourriture », vous pouvez le changer par ce que vous êtes venus chercher, livre ou herbes ou médicaments. N'oubliez pas de tenir compte de la description du lieu.

Pour le moment, les types sont calmé. Mais il vont vous demander maintenant pourquoi vous vous tirez avec les médicaments. La situation commence à basculer avec la réaction de Mathilda, puis de celle des autres survivants qui se préparent au pire. Emmanuel commence d'ailleurs à en venir aux mains... Maintenant, les trois types vous foncent dessus et vont essayer de vous arracher vos médicaments!




Gains et pertes



- Emmanuel subit un dégât mineur
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 7
Richesses: 121
La noirceur s'empare-t-elle peu à peu de mon cœur ?
Messages : 6521
Membre du mois : 128
Célébrité : Scarlett Johansson
Localisation : Au camp depuis l'épisode de Louisville en flamme.
Age : 26
Crédit : Avatar : Onihin ; Signa : amaaranth ; Gif : Inconnu
Emploi : Anciennement Horticultrice
Caractère : Battante - Mystérieuse - Attachante - Déterminée - Autoritaire - Sensible - Imprévisible




MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Jeu 12 Juin - 14:18

    Autant dire que je ne savais pas encore dans quelle situation on était, si ce n’est un peu critique étant donné que je voyais Mathilda s’en prendre à un des gars et Marielle qui se tenait prête, surement pour les dissuadés de vouloir s’en prendre à nous, et à nos médicaments trouvés apparemment. Je ne savais pas si on avait trouvé quelque chose, je m’étais trop écartée pour pouvoir savoir si on avait vraiment trouvé des médicaments, quoiqu’il en soit, les types ne devaient pas nous les voler, c’était hors de question. On en avait besoin et c’est là que j’entendis Marielle parler de moi. En effet, avec le tissu que je portais régulièrement sur mon nez et ma bouche, on pouvait très bien constater que je devais souffrir de quelque chose. Elle m’utilisait contre eux, j’espérais au moins qu’elle savait ce qu’elle faisait et que ça marcherait surtout. Mais la fin de sa phrase n’allait pas passer, j’en étais certaine. Je la voyais reculer et je voulais en faire autant mais bizarrement, je restais figée. Je n’avais pas fait attention que derrière Mathilda il y avait aussi Léo qui était prêt à agir. Présentement, j’étais plus concentrée sur les trois gars.

    L’un d’entre eux s’avança et je n’eus le temps de réagir que Manu se mettait devant moi. Je fus à moitié surprise, mais j’espérais vraiment pour le coup que la situation ne dégénèrerait pas. Je n’aimerais pas qu’on se batte à mort, surtout que mon entrainement avec Alix ne me permettait pas encore d’être assez confiante pour mettre à terre un type. Je restais muette alors que Manu essayait de les dissuader de continuer dans cette voie. Puis tout me parut aller si vite, Manu se fit bousculer, mon cœur fit un bond alors que je reculais d’un pas en voyant le type s’intéresser à moi. Manu voulu me protéger en décochant une droite au type qui répliqua. Je ne réfléchis pas un seul instant et mon poing parti également.

    Action ♣ J’élance mon poing vers le gars

    Je ne lui fis pas bien mal, mais mon poing atterri quand même sur sa joue ce qui le fit reculer, mais pas pour longtemps. Je l'avais plus énervé qu'autre chose. J'étais à présent devant Manu, et je me reculais jusqu'à le toucher, ma main dans mon dos chercha inconsciemment son bras que je saisie. J'avais peur, c'était indéniable, mais je ferais ce qu'il faut pour le faire fuir. J'espérais que les autres se chargeraient des deux gars, pour l'heure, ma concentration était sur celui en face de nous.


Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Jeu 12 Juin - 14:18

Le membre 'Eléanore C. Valiosky' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Se battre S.A. (CVL)' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
Protéger, soigner, sauver... pour simplement exister !
Messages : 470
Membre du mois : 59
Célébrité : Chris Hemsworth
Localisation : A la clinique ou sur le terrain !
Age : 33
Crédit : Blondie
Emploi : Médecin civil et militaire !
Caractère : Travailleur – Obstiné – Amer – Réservé – Discret – Ne se laisse pas marcher sur les pieds – Jaloux – Dur – Sérieux
Vos Liens :
Spoiler:
 





MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Dim 15 Juin - 23:12

Raid du lieutenant Beaumarchais




J’avais compris avec l’attaque de Louisville à quel point l’être humain pouvait se montrer abject. Cependant, je continuais de garder un espoir, même s’il était infime. Je voulais croire que tous les hommes n’étaient pas devenus fous mais visiblement je me fourvoyais complètement ! Les trois inconnus qui nous faisaient n’avaient pas l’air des plus amicaux même s’ils s’étaient calmés dans un premier temps. Mais l’arrivée de Mathilda avait tout changé puisqu’elle avait braqué son arme sur la nuque de l’un des types ce qui eut pour effet d’exacerber leur colère ! Je ne savais pas pourquoi elle avait agit ainsi mais elle devait sûrement avoir vu quelque chose qui m’avait échappé. Puis Marielle et le jeune homme qui nous accompagnait avaient suivi le mouvement. J’avais donc pensé que nous allions de nouveau être ‘‘tranquille’’.
Bah oui ! Si les trois gars avaient un peu de logique, ils laisseraient tomber puisqu’ils se trouvaient entourés par cinq personnes dont trois étaient armées. *Ils ont peut-être d’autres potes dans le coin !* Cette pensée m’inquiéta au point que je préférais la chasser immédiatement et je me positionnais devant Eléanore avant qu’elle et moi ne soyons pris à partie. Ma réaction ne se fit pas attendre et je décochais une droite à mon ennemi qui ne fut pas des plus exceptionnelles puisque je n’avais pas encore retrouvé une pleine forme. J’espérais d’ailleurs ne pas avoir de soucis de vertige en cet instant.

Puis alors que je ne m’attendais absolument pas à cela Eléanore s’en prit au type qui m’avait légèrement amoché et avait fait mouche en plus. Le problème c’est qu’elle se trouvait à présent entre l’inconnu et moi ! De mon point de vue ce n’était vraiment pas une bonne chose et je remerciais le ciel que l’attaque de la blonde ait laissé le gars perplexe. Cela permis à la jeune femme de reculer ce qui me rassura légèrement. Pourtant je ne lâchais pas l’autre fou du regard même lorsque je sentis la main d’Eléanore sur mon bras et aussi je me rapprochais d’elle pour me placer à ses côtés.
Maintenant que les trois types venaient de voir que nous ne nous laisserions pas marcher sur les pieds peut-être qu’ils se décideraient à foutre le camp sans rien demander de plus.


Action ♣ Je tente de convaincre le type qu’il ferait mieux de partir avec ses acolytes.

- Sérieusement, vous devriez repartir d’où vous venez *où vous risquez de finir en Enfer !*, dis-je d’un ton calme mais froid en gardant une partie pour moi.


J’espérais alors que le gars ferait preuve de jugeote. *C’est beau l’espoir ! Pathétique ! … P’tain ! Alex sort de ma tête, c’est pas l’moment.* En entendant les insultes qu'il me balança à la figure je compris que ma tentative avait été un échec. Aucun doute, ils étaient suicidaires ou alors ils n'étaient pas seuls... Je jetais un coup d’œil rapide à ceux de notre groupe qui étaient armés.




    « Survivre c'est mourir. Il faut patiemment et sans relâche construire, organiser, ordonner. »
    Spoiler:
     

Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Dim 15 Juin - 23:12

Le membre 'Emmanuel C. Reh' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Autre' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Lun 16 Juin - 8:25



Tour de passage


Vous êtes limité à une seule action de fouille pour ce tour chacun. Pour le reste, vous êtes libres. Si vous tombez sur un résultat « nourriture », vous pouvez le changer par ce que vous êtes venus chercher, livre ou herbes ou médicaments. N'oubliez pas de tenir compte de la description du lieu.

Pour le moment, les types sont calmé. Mais il vont vous demander maintenant pourquoi vous vous tirez avec les médicaments. La situation commence à basculer avec la réaction de Mathilda, puis de celle des autres survivants qui se préparent au pire. Emmanuel commence d'ailleurs à en venir aux mains... Maintenant, les trois types vous foncent dessus et vont essayer de vous arracher vos médicaments! La bagarre s'engage...




Gains et pertes



- Emmanuel subit un dégât mineur, son adversaire est indemne
- Eléanore est sauve et blesse légèrement un ennemie (1/5)
- Léo et Marielle ne sont pas pris à partie par le dernier, qui semble hésiter devant son infériorité numérique
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 7
Richesses: 121
La noirceur s'empare-t-elle peu à peu de mon cœur ?
Messages : 6521
Membre du mois : 128
Célébrité : Scarlett Johansson
Localisation : Au camp depuis l'épisode de Louisville en flamme.
Age : 26
Crédit : Avatar : Onihin ; Signa : amaaranth ; Gif : Inconnu
Emploi : Anciennement Horticultrice
Caractère : Battante - Mystérieuse - Attachante - Déterminée - Autoritaire - Sensible - Imprévisible




MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Lun 23 Juin - 10:52

    Je me trouvais devant Emmanuel, mes yeux ne se détournaient pas du mec que j’avais frappé plus tôt et qui s’était un tant soit peu reculé. Pour autant, même si mon geste aurait pu être qualifié de courageux ou de tout autre chose, je sentais la peur en moi. Cette même peur que j’avais eue lorsque j’avais été toute seule, devant affronter trois mecs et où j’avais échoué. Mais là c’était différent, et alors qu’Emmanuel se replaçait à mes côtés, je relâchais ma prise petit à petit jusqu’à lui rendre son bras. Il fallait que je me ressaisisse. Alix ne s’était-elle pas évertuée à me dire qu’il fallait que j’avance, que je fonce ? Il fallait que je m’en sorte, et pour cela, il ne fallait plus que je compte sur les autres… J’eu un coup d’œil vers Manu et un pincement au cœur soudainement. Je devais aussi ne pas laisser Emmanuel attaquer à ma place ou me défendre. Je voulais que personne ne me croit faible finalement, je voulais pouvoir accomplir des choses miraculeuses. Le pouvais-je seulement ? Si je n’essayais pas, je ne pouvais pas être certaine d’y arriver. IL me fallait juste un peu y croire… L’espoir… j’avais déjà dit à Emmanuel que je n’en avais plus, mais j’essayais de me faire croire que je pouvais faire sans. Survivre au jour le jour… n’étions pas supposé tous faire cela ? Déjà qu’on se contente de vivre le jour présent, de survivre à tout ce qu’il pourrait nous arriver et nous verrons pour la suite. Oui, il fallait peut-être que je vois ça comme ça. Que j’arrête de regarder en arrière et en avant, que je me concentre sur le présent simplement.

    La voix de Manu me fit redescendre sur terre, et je distinguais le visage du mec en face de moi. C’était marrant, il jouait encore la carte de l’intimidation, alors qu’à priori ça ne fonctionnait pas depuis le début. Les mecs voulaient se battre, je le voyais dans leurs yeux, dans ses yeux à lui qui était à un peu moins de deux mètres en face de nous. En entendant les insultes émaner de sa bouche, je compris finalement que cela ne servait à rien de parler avec eux. Je ne pris même pas la peine de chercher de l’aide auprès de ceux qui avait des armes, il y avait deux autres gars à mettre hors-jeu, alors je me contentais de suivre mon instinct, ce nouvel instinct. J’anticipais alors que je vis les deux poings de l’homme se serrer avant qu’il ne fasse un pas en avant.

    Action ♣ Je m’élance pour le faire chuter et l’immobiliser

    Malheureusement, il me bloque dans mon élan et me saisit pour me plaquer sur le mur à côté. J’étouffe un gémissement dans ma gorge et les muscles de mon visage se crispent légèrement avant que d’un seul coup mes yeux s’écarquillent et que ma bouche s’ouvre sans qu’aucun son n’en sorte. Je sens la douleur, violente, de ce coup porté dans mon abdomen avant que le type ne sorte un couteau. Je libère mon bras et me protège le visage alors que la lame pénètre dans ma chair et fait couler mon sang.


Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Lun 23 Juin - 10:52

Le membre 'Eléanore C. Valiosky' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Se battre S.A. (CVL)' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 65
Militaire, pilote de chasse
Messages : 2162
Membre du mois : 169
Célébrité : Emma Stone
Age : 27
Crédit : Avatar : Shiya - Signature : Onihin (code)
Emploi : Militaire, pilote de chasse
Caractère : Tenace



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Mar 24 Juin - 22:45

Tout était allé bien trop vite – le flacon qui se brisait dans mon sac, Mathilda qui prenait en joue, à raison, les gars qui nous emmerdaient, suivie de Léo et moi. Emmanuel qui frappait le gars, puis Eléanore qui faisait de même. Etait-ce le meilleure façon de faire ? Je ne pouvais le dire. Nul ne le pouvait. Tout ce que je savais, c’est qu’ils commençaient à être sérieusement agressifs, et que je ne pouvais laisser les choses dégénérer. Les tuer n’était pas la bonne solution, mais rien n’empêchait de les mettre KO. Sans plus réfléchir, je me rapprochais du gars que je tenais en joue, le seul qui se tenait tranquille alors que les deux attaquaient respectivement Valiosky et Reh premier du nom.

A trop m’approcher, il pourrait me piquer mon flingue, et ça serait dangereux. Très dangereux. J’aurai le temps de dégainer le second, mais rien ne disait que je pourrais le désarmer si ça arrivait. Le plus simple aurait été d’essayer de le raisonner – après tout, il semblait plus sensé et amène que les autres. Mais c’était un risque que je ne pouvais pas prendre. Surtout que Valiosky venait de se mettre en mauvaise position.

Non, ma seule solution est de mettre le gars KO et rapidement, pour aider à maitriser les autres. J’essaye de ne pas me montrer menaçante, pour ne pas l’encourager à faire un geste inconsidéré, alors que je m’approche. Je ne jetais pas un regard aux autres, espérant qu’ils me couvriraient si je devais me retrouver en fâcheuse posture, et tentait d’atteindre le mec avec la crosse de mon flingue.

Action ♣ J'essaye d'assommer le mec.

Manque de bol, il m'avait vue venir, et il chopa un morceau de verre brisé qui dépassait de mon sac, le coinçant dans mon ventre et l'entaillant fortement. Si je tournais pas de l'oeil, c'est que j'étais chanceuse. Je devais arrêter le saignement, et vite. En espérant que quelqu'un s'occupe du gars et détourne son attention.


I'm waking up to ash and dust,
I wipe my brow and I sweat my rust, I'm breathing in the chemicals, I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus, This is it, the apocalypse.

Radioactive - Imagine dragons
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Mar 24 Juin - 22:45

Le membre 'Marielle Beaumarchais' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Se battre S.A. (MLT)' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
Protéger, soigner, sauver... pour simplement exister !
Messages : 470
Membre du mois : 59
Célébrité : Chris Hemsworth
Localisation : A la clinique ou sur le terrain !
Age : 33
Crédit : Blondie
Emploi : Médecin civil et militaire !
Caractère : Travailleur – Obstiné – Amer – Réservé – Discret – Ne se laisse pas marcher sur les pieds – Jaloux – Dur – Sérieux
Vos Liens :
Spoiler:
 





MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Mar 24 Juin - 23:15

Raid du lieutenant Beaumarchais




Cette fois c’était certain, ces mecs étaient des kamikazes ! Seul l’un d’eux semblait indécis face à notre supériorité numéraire et je finis par me rendre compte que la diplomatie ne menait plus nulle part à présent. Je n’avais pourtant jamais été un adepte de la violence mais il était hors de question de leur filer ce que nous avions trouvé ! Et comment aurais-je pu rester calme alors que le taré le plus près tentait de s’en prendre à Eléanore ? C’était impossible mais je n’eus malheureusement pas le dessus sur lui ce qui poussa la jolie blonde à agir de manière assez efficace ce qui m’étonna ! Elle avait du cran et j’aimais ça… Ce que j’appréciais moins était qu’elle s’exposait trop au danger et ce n’était pas bon. Surtout après la quinte de toux qu’elle venait d’avoir !
Je n’eus pas le temps de dire quoique ce soit qu’elle réitéra l’expérience mais le gars fut plus rapide et arriva à plaquer la jolie blonde contre le mur avant de la blesser au bras. En voyant le sang couler de sa plaie mon cœur failli s’arrêter avant de battre dans un rythme démentiel… J’allais me jeter sur le fou mais les agissements de Marielle attirèrent mon attention comme celle de l’agresseur. Ce dernier avait beau ne ressembler à rien cela ne l’empêcha pas d’être rapide pour se saisir d’un verre brisé et entailler profondément le ventre de la militaire. Même en un bref coup d’œil je constatais que la blessure ne devait vraiment pas être jolie et le plus important était de nous débarrasser de ce c#nnard afin de regarder ça de plus près !

Je n’attendais pas une seconde… Alors qu’il se reculait à peine du lieutenant Beaumarchais je me précipitais immédiatement sur le gars pour le faire tomber au sol. A terre il serait plus facilement maîtrisable !


Action ♣ Je bouscule le type pour le faire tomber.

J'échouais à le mettre au sol mais je ne m’arrêtais pas là… Je voulais définitivement le mettre KO ! Jamais il n’aurait dû lever la main sur Eléanore et encore moins la blesser.

Action ♣ Je mets toute ma force en frappant le type.

Je lui donnais des coups de poings et genoux à répétition sans penser à me propre douleur... Non ! Il n'aurait vraiment pas dû la toucher Elle ou la militaire. Je ne m'en rendais pas compte mais le type était bien amoché !




    « Survivre c'est mourir. Il faut patiemment et sans relâche construire, organiser, ordonner. »
    Spoiler:
     

Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Mar 24 Juin - 23:15

Le membre 'Emmanuel C. Reh' a effectué l'action suivante : Agir en mission

#1 'Autre' :


--------------------------------

#2 'Se battre S.A. (CVL)' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 65
Militaire, pilote de chasse
Messages : 2162
Membre du mois : 169
Célébrité : Emma Stone
Age : 27
Crédit : Avatar : Shiya - Signature : Onihin (code)
Emploi : Militaire, pilote de chasse
Caractère : Tenace



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Lun 30 Juin - 8:45

J’étais dans un sale état. J’étais déjà faible de mes blessures précédentes, dont je me remettais petit à petit, et je savais que je ne pourrais m’en sortir sans séquelles si je tirais sur mes forces pour nuire aux gars en face de nous. La plaie béante dans mon ventre ne m’effrayait pas, elle m’emmerdait tout au plus. Nous étions avec deux soigneurs du camp, ils sauraient quoi faire une fois la menace supprimée. En attendant, je ne pouvais me risquer à attaquer encore, pas à si courte portée. Pas avec le bout de verre qu’il tenait en main. Je devais trouver quelque chose pour empêcher le sang de couler, ou ralentir du moins la perte de sang.

Je devais agir, tout en me méfiant de mon ennemi. Valiosky venait de se prendre un coup de couteau, mais assez superficiel, ou du moins en avais-je l’impression ne voyant pas bien la plaie sur son bras, elle devrait être en mesure de se battre. Fort heureusement pour moi, Reh réagit rapidement, délaissant le gars que lui et Eléanore affrontaient un instant auparavant, pour venir se charger de celui face à moi. Etait-ce l’adrénaline, qui le poussa à rouer de coups le gars en l’instant ? Aucune idée. Mais il s’acharnait sur un mort, parce que le gars l’était c’était certain.

« Reh, arrête toi, il est mort ! »

M’entendrait-il, dans sa frénésie ? Je l’espérais, parce que j’avais plus pressant à gérer – le sang qui s’écoulait de la plaie. Je passais mon sac devant moi, maigre et illusoire protection, alors que je fouillais à la recherche d’un tissu que j’avais pris en prévision d’air irrespirable, l’appliquant sur mon ventre.

Action ♣ J’essaye de stopper le flot de sang qui s’écoule.

Sans aucune pudeur, j’ouvre ma veste et remonte les t-shirts que j’ai sur moi, grimaçant de douleur, et légèrement à la vue de l’ouverture. C’était pas joli à voir, et j’espérais que ça serait pas infecté – le gars n’était peut-être pas propre… J’enroulais rapidement mais aussi minutieusement que possible le tissu autour de mon corps, après avoir pris le temps d’essuyer le sang déjà présent, et patientais afin de voir si le sang était maintenu par lui. A ma plus grande surprise, ce fut le cas. Je n’attaquais pas pour autant, peu sure que ça ne se rouvrirait pas si je faisais prématurément des gestes brusques. La plaie était à vif, elle pourrait reprendre les saignements d’un claquement de doigts.

|HJ| Du coup, Manu, en fait, c’est pas le même gars qui s’en prend à Lénor et à Mari. Mari étant plus blessée que Lénor, j’ai considéré qu’elle avait besoin de plus d’aide, et que c’était celui qu’elle avait attaqué elle que tu achevais. Je sais que Manu aurait sauvé plutôt Lénor, alors si tu veux que je modifie, tu me diras.
Résultat, sur les 3 gars, y’en a un mort (qui a planté un bout de verre dans le ventre de Mari), un qui a 1/4 de blessure (qui a entaillé le bras de Lénor), et un intact (qui n’a pas attaqué pour l’instant, tenu en joue par Mathie et Léo).


I'm waking up to ash and dust,
I wipe my brow and I sweat my rust, I'm breathing in the chemicals, I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus, This is it, the apocalypse.

Radioactive - Imagine dragons
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Lun 30 Juin - 8:45

Le membre 'Marielle Beaumarchais' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Autre' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Mar 1 Juil - 15:27



Tour de passage


Vous êtes limité à une seule action de fouille pour ce tour chacun. Pour le reste, vous êtes libres. Si vous tombez sur un résultat « nourriture », vous pouvez le changer par ce que vous êtes venus chercher, livre ou herbes ou médicaments. N'oubliez pas de tenir compte de la description du lieu.

Pour le moment, les types sont calmé. Mais il vont vous demander maintenant pourquoi vous vous tirez avec les médicaments. La situation commence à basculer avec la réaction de Mathilda, puis de celle des autres survivants qui se préparent au pire. Emmanuel commence d'ailleurs à en venir aux mains... Maintenant, les trois types vous foncent dessus et vont essayer de vous arracher vos médicaments! La bagarre s'engage... Avec un avantage pour nous survivants, qui semblent à même de gérer la situation.




Gains et pertes



- Eléanore subit un dégât moyen, une plaie à l'abdomen et blesse légèrement un ennemi
- Marielle essaie d'assommer le deuxième inconnu, qui pourtant n'avait pas bougé. Le type se défend et l'entaille sévèrement à coups de tessons de verre, infligeant des dommages importants à la pilote de chasse. Heureusement, Emmanuel l'achève rapidement, bien qu'étant lui même blessé
- Leo est en retrait de l'action, comme Mathilda, et empêchent le troisième inconnu de s'approcher

La mort d'un des inconnus plonge celui tenu en joue dans la panique, qui s'enfuit en appelant à l'aide, tandis que l'adversaire d'Eléanore va également tenter de s'enfuir.

[Attention Marielle et Manu si on suit l'OP précédent, Manu tu avais ton propre ennemi face à toi, tu ne peux pas quitter un combat comme ça pour te jeter contre un autre, et Mari a raison son ennemi n'était pas le même qu'ELéanore... Mais Mari a elle aussi jeté la confusion dans son premier post de cet OP en disant attaquer le troisième mec immobile, et non un des deux déjà engagés! Cependant, la solution qu'elle avance pour remettre les choses au clair me convient tout à fait, je pars donc dessus. En cas de souci ou d'incompréhension (j'ai peut être zappé quelque chose), n'hésitez pas à me mpotter sous Phil)
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
Protéger, soigner, sauver... pour simplement exister !
Messages : 470
Membre du mois : 59
Célébrité : Chris Hemsworth
Localisation : A la clinique ou sur le terrain !
Age : 33
Crédit : Blondie
Emploi : Médecin civil et militaire !
Caractère : Travailleur – Obstiné – Amer – Réservé – Discret – Ne se laisse pas marcher sur les pieds – Jaloux – Dur – Sérieux
Vos Liens :
Spoiler:
 





MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Mer 9 Juil - 9:22

Raid du lieutenant Beaumarchais




On avait tenté la diplomatie et cela n’avait rien donné car nous étions face à des espèces de dégénérés qui préféraient se prendre une bastos plutôt que de filer comme nous leur proposions de le faire ! Et quand je dis ‘‘on’’ c’était plutôt moi car mes compagnons de voyage, ceux qui étaient armés, n’avaient pas hésité à mettre les trois hommes en joue. Mais comme les paroles, la menace des armes n’avait rien donné et ne les avait pas empêchés de s’en prendre à nous ! Le gars le plus proche avait eut la très mauvaise idée de s’attaquer à Eléanore ce qui m’avait fait abandonné le tact… La blonde aussi en était venue aux mains avec le taré mais avait récolté une blessure ce qui eu le don de me mettre hors de moi.
Le pire était que dans le même temps le lieutenant Beaumarchais avait été blessée et même si je n’avais pas un aperçu correct de la blessure je savais qu’elle était plus sérieuse que celle que portait la belle blonde. J’avais donc choisi de m’attaquer à l’agresseur de Marielle pour éviter qu’elle ne le fasse et qu’elle inspecte elle-même sa blessure dans un premier temps. Ma rage était telle que je m’étais mis à frapper le type sans relâche et c’est à peine si j’avais entendu les paroles du lieutenant me disant que le gars était mort. J’arrêtais de le frapper pour voir qu’il était effectivement inerte. La mort de ce con sembla plonger celui tenu en joue dans la panique puisqu’il s'enfuit en appelant à l'aide, tandis que l'adversaire d'Eléanore tentait également de se tirer. J’allais faire en sorte de le rattraper mais mon attention se porta sur la militaire.



- Il va falloir que je jette un coup d’œil rapide. En tout cas, il faut ralentir le saignement, exactement comme vous êtes en train de le faire ! expliquais-je en m’approchant du lieutenant Beaumarchais. Et je pense qu’on devrait vraiment se tirer… On ne sait jamais ! Sans regarder la belle blonde je m’adressais à elle. Eléanore ! ça donne quoi ton bras ?


J’espérais que l’entaille qu’elle portait au bras n’était pas aussi importante que celle de Marielle et si c’était le cas il faudrait que Mathilda s’occupe d’elle. Je me concentrais de nouveau sur la militaire qui avait exercé une compression manuelle sur sa plaie de manière très efficace. J’allais maintenant faire un pansement compressif le plus rapide possible… Je fouillais dans mon sac pour en sortir les compresses les plus grandes pour être sûr que ces dernières recouvrent complètement la plaie. Je pris aussi deux bandes pour faire en sorte que les compresses soient bien maintenues.
Je jetais un coup d’œil à la militaire… J’allais mettre les compresses en place !



- Désolé mais ça ne va pas vous faire du bien !


J’ôtais sa main de la blessure et y appuyais fortement les compresses dessus. Je fis ensuite tenir ces dernières avec les bandes en faisant deux tours autour du ventre de la militaire. Je vérifiais ensuite que les bandes exerçaient une pression suffisante pour éviter que le saignement reprenne.


- Normalement je devrais vous conseiller de rester allongée mais ce n’est pas le moment. Et plus vite on rentrera, plus vite je pourrais vous soigner, expliquais-je rapidement. Et maintenant… On y va ? demandais-je pour l’ensemble.





    « Survivre c'est mourir. Il faut patiemment et sans relâche construire, organiser, ordonner. »
    Spoiler:
     

Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 65
Militaire, pilote de chasse
Messages : 2162
Membre du mois : 169
Célébrité : Emma Stone
Age : 27
Crédit : Avatar : Shiya - Signature : Onihin (code)
Emploi : Militaire, pilote de chasse
Caractère : Tenace



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Lun 14 Juil - 14:34

J’aurai préféré partir à la poursuite de nos deux assaillants en fuite, mais le médecin vint vers moi, observer les dégâts, me signalant que j’avais agi comme il le fallait et qu’il allait panser correctement la blessure, avant de me soigner de manière plus efficace une fois de retour au camp. Pourrions-nous pour autant y retourner de suite ? Les deux gars n’étaient pas une menace à négliger, a fortiori s’ils ramenaient des renforts. Qu’est-ce qui nous disait qu’ils n’allaient pas s’en prendre à nous, ou nous suivre, si l’on repartait ? C’était un risque que je ne pouvais pas prendre. Tant pis pour mes blessures.

Dans l’immédiat, je laissais faire Emmanuel, alors qu’il enlevait le tissu que j’avais mis autour de mon estomac afin d’empêcher le saignement d’empirer, voire afin de l’arrêter si c’était possible. Ce qui était visiblement le cas, mais ça n’était guère pratique – je ne pouvais marcher et maintenir le bandage, encore moins arrêter la fuite des deux gars. Je le regardais fouiller dans ses affaires, en sortir de quoi réaliser un pansement peut-être plus sain, et plus efficace. J’acquiesçais brièvement de la tête en l’entendant. Je n’étais pas une chochotte, ça irait.

Je grimaçais tout de même, serrant les dents à la douleur – bien sûr, ça n’avait rien d’agréable, et c’était douloureux. Mais je n’avais pas réellement le choix. Alors je prenais sur moi pour me taire, le laissant faire sans rien dire, les yeux fixés sur mon ventre pour voir ce qu’il faisait. Ca m’aidait à me concentrer et à ne pas céder à la douleur, aussi étrange que cela soit.

Partir et laisser derrière nous une menace me dérangeait, mais c’était peut-être le mieux à faire, considérant ma blessure. J’acquiesçais, et nous prenions le chemin du retour.


I'm waking up to ash and dust,
I wipe my brow and I sweat my rust, I'm breathing in the chemicals, I'm breaking in, shaping up, then checking out on the prison bus, This is it, the apocalypse.

Radioactive - Imagine dragons
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Raid à l'initiative de Marielle Beaumarchais   Aujourd'hui à 12:46



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum