AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes actuellement, en jeu, pendant la DEUXIEME QUINZAINE de FEVRIER 2013.
[La météo ici ]


Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Lun 12 Mai - 12:43



Briefing


Nous avons été informés qu'un camp de réfugiés se trouvait là auparavant. Il y a des chances qu'il y ai de la nourriture abandonnée, ou des choses à récupérer parmi les corps laissés sur place. L'autorité du camp a décidé d'envoyer un petit groupe en reconnaissance pour voir ce qu'il y avait à en tirer, comme informations, comme vivres ou comme matériels. L'endroit est jugé peu dangereux car évité par les réfugiés, mais il s'agit d'un véritable foyer à maladies.

Pour vous y rendre, vous devrez y aller à pieds. Une douzaine de kilomètres environ, soit facilement trois ou quatre heures de marche vue la neige sur votre chemin. Vous partirez un matin et devrez éviter d'être dehors en pleine nuit.

Le commandement du raid va au Sergent chef Comet. Tout manquement à la discipline sera sanctionnée avec la plus extrême sévérité.

Bonne chance.






Tour de passage


Après des péripéties que vous pouvez déterminer entre vous par mp, vous entrez enfin au parc d'attractions dont les grilles sont grandes ouvertes. Reportez vous aux descriptions du lieu. Il n'y a pas âme qui vive pour l'instant. Vous etes limité à une seule action de fouille pour ce tour. Pour le reste, vous êtes libres.

La suite arrivera dans une semaine. Vous n'avez pas de nombre limite de posts :p
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 6
« Y’a une couille dans le potage, mon Lieutenant ! »
Messages : 240
Membre du mois : 12
Célébrité : Ryan Gosling
Localisation : Camp D57
Age : 30
Crédit : Arwene
Emploi : Soldat - Opérateur radio
Caractère : Libertin – Loyal – Taquin – Comique – Excellent Électrotechnicien - Bavard
Vos Liens :
Spoiler:
 








MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Jeu 15 Mai - 11:22



Raid Officiel : Trouver de la nourriture !





Les yeux dans le vague, j'étais allongé sur ma couchette et me remémorais l'ensemble de mon paquetage. Je voulais être sûr de ne rien avoir oublié même si je venais de vérifier le contenu du sac il y avait quelques minutes. Agir ainsi me rassurait et me permettait de m'occuper l'esprit même si j'étais moins à cran depuis que j'avais appris que le raid auquel j'allais participer serait dirigé par le sergent-chef Comet. Mon esprit se perdit de nouveau et mes pensées se dirigèrent vers Marielle, enfin... le lieutenant Beaumarchais ! *Personne n'est dans ma tête... je peux bien l'appeler comme je veux !* Cette pensée me fit sourire. Mais je revenais à la réalité... Il fallait que je sois concentré et me remémorer ma dernière rencontre d'il y avait quelques jours avec la sublime jeune femme ne m'aiderait pas.
Je me relevais, enfilais ma veste camouflée la plus chaude et saisissais mon sac avant de sortir. Une fois dehors, je vérifiais que mon couteau était bien à sa place et que mon arme avait son cran de sûreté. Lorsque ce fut chose faite je gagnais le point de ralliement en avance... Comportement tout à fait normal pour un soldat puisque qu'à l'armée ''arriver à l'heure c'est être en retard''. Après un temps que je ne saurais définir le groupe était au complet... Nous n'étions pas nombreux à participer à ce raid ! Le chef Comet, Reh, Blanchet et moi-même... Nos déplacements seraient plus discrets et plus rapides. J'écoutais attentivement les ordres de mon gradé et les imprimais mentalement... Nous avions appris que nous pourrions trouver de la nourriture dans un camp de réfugiés du côté du parc d'attractions de Montmartin-sur-Mer. Depuis que j'avais pris conscience que c'était en partie grâce au sergent-chef et ses conseils que j'étais toujours en vie cela ne m'emmerdait plus de suivre ses ordres à l'aveugle.

Une fois la mise au point effectuée, nous prîmes la direction de notre objectif. Comme je m'en étais douté l'avancée fut assez rapide et sans incidents majeurs. Enfin, si on mettait de côté le fait que j'aurais pu me faire très mal ou passer l'arme à gauche... Je n'avais pas pris la peine de vérifier la profondeur de la crevasse ! Une chance pour moi, Reh avait été très réactif sur ce coup là.
J'étais en train de suivre le chef sans me rendre compte que je m'égarais dans des pensées qui n'auraient même pas dû m'effleurer l'esprit. C'est sûrement à cause de ça que j'avais fait un léger écart... Et cette neige était traître, elle avait dissimulé une saleté de crevasse. Dès que j'avais senti la neige céder sous mon poids et celui de paquetage j'avais su que j'étais dans la merde. C'est à peine si j'avais entendu mon nom prononcé par je ne savais qui... J'avais juste eu le temps de me rattraper à un semblant d'arbuste rachitique mais ce dernier avait commencé à craquer dans la seconde même où mes doigts s'étaient refermé sur lui. Je me voyais déjà m'écraser en contrebas lorsqu'une main m'attrapa le bras et commença à me hisser. Je relevais la tête en saisissant de mon autre main le bras salvateur. Je faisais mon possible pour m'aider de mes pieds contre la paroi glissante et fus de nouveau sur la terre ferme après ce qui me sembla être une éternité. Essoufflé, je posais mes mains sur mes genoux pour reprendre mon souffle et regarder mon frère d'arme.



- Pt'ain de neige... ! Merci Reh ! … Désolé Chef ! ajoutais-je ensuite à l'attention de Comet.


Suite à ça, j'avais pris grand soin de rester concentré sur le raid, sur ce qui nous attendait au parc plutôt que sur ce qui s'était passé quelques jours plutôt. Une fois devant l'entrée du parc nous fîmes une pause et j'attendis les ordres... Est-ce que nous allions nous divisez en deux groupes ? Peut-être. Cela permettrait de couvrir une plus grande zone plus rapidement. Et puis l'on ne risquait pas grand chose à agir de la sorte puisque l'endroit était jugé comme peu dangereux car évité par les réfugiés. Mais il était décrit comme un vrai nid à maladies ce qui était beaucoup moins drôle !





    « Si tu crois en ton destin,
    Si tu crois aux lendemains,
    L'ami faut pas hésiter,
    Prends ton sac et viens sauter,
    Avec nous tu pourras marcher,
    Tu pourras être et durer. »


Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
Sergent-Chef chez les paras
Messages : 225
Membre du mois : 36
Célébrité : Gerard Butler
Localisation : A l'extérieur
Age : 26
Crédit : Avatar (c)shadows. Gif (c)Tumblr
Emploi : Chef des baroudeurs
Caractère : Taciturne – Loyal – Concentré – Solitaire – Rusé - Chasseur
Vos Liens :
Spoiler:
 






MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Jeu 15 Mai - 16:03

Je me levais tôt ce matin, presque avec l'aube. Malgré moi, malgré tous mes efforts, mes pensées ne purent s'empêcher de dériver une fois de plus sur Charlotte. Encore et toujours, depuis que je m'étais rendu compte que nous étions en février, et que, si nous n'étions pas plongés dans ce merdier, je serais auprès d'elle, en train d'entamer la chanson « joyeux anniversaire » d'un ton bourru. Mais ça, c'était du passé et ça ne se reproduirait plus jamais.

Bien décidé aujourd'hui à ne pas m'égarer dans ces pensées douloureuses du passé et de ma fille, je ne trainais pas longtemps dans ma tente à me tourner les pouces. Ce n'était vraiment pas le jour. Quelques pompes et quelques abdos pour finir de me réveiller, je pris en vitesse une de mes vestes les plus chaudes ainsi que mon équipement habituel et sortis de la tente. J'arrivais rapidement au point de rassemblement convenu, peu avant Bertin, suivi des deux autres. Quatre. Nous serions quatre. Pour une première expédition, c'était déjà pas mal, même si j'aurais au moins aimé que Beaumarchais ou Bandat soient de la partie. J'allais devoir faire sans elles, ce seraient pour une autre fois. Une fois que tout le monde fut rassemblé, je donnais rapidement les ordres aux trois hommes face à moi. Nous en aurions bien pour trois heures de marche, voire quatre, ce qui nous ferait arriver, si tout se passait normalement, nous devrions atteindre notre destination en début d'après midi pour repartir avant que la nuit tombe et éviter ainsi tous risques dûs à l'obscurité. La destination en question était un parc d'attraction, qui avait servi de camp quelques mois plus tôt. Désormais désert, il n'en restait pas moins un véritable merdier à maladies, et c'est ce qui me faisait peur dans cette expédition. Perdre des hommes par des infections alors que nous n'étions là que depuis quelques semaines ne serait vraiment pas une bonne chose.

Nous nous mîmes donc en route rapidement. Moi devant, les autres un ou deux pas derrière moi. Rien ne se passa pendant ces longues heures d'avancées pénibles dans la neige, quelques chutes dont une de Bertin, mais rien de plus. Personne, aucun signe de vie. Je me demandais s'il fallait prendre cela comme une bonne ou une mauvaise nouvelle, mais de toute façon nous serions vite fixés en arrivant au parc.

Au bout d'un certain temps, les grilles nous apparurent enfin. Grandes ouvertes. Je m'arrêtais et me retournais vers mes compagnons.

« Bien. On va se séparer en deux groupes, vu que nous n'avons pas toute la journée pour fouiller le parc. Bertin, tu viens avec moi, Blanchett tu vas avec Reh et son chien. On ne s'éloigne pas trop les uns des autres et on reste prudent. Je vous rappelle que c'est un nid à maladies et c'est pas parce que tout à l'air mort là dedans que rien ne peut nous arriver. Prenez tout ce qui vous semble utilisable ; tout sera utile, et nourriture en priorité, c'est pour cela qu'on est là. Pas pour faire la fiesta, pas la peine de préciser. Allons-y. »

En parlant de fiesta, je jetais un petit coup d'oeil à Reh. Il me semblait fiable, mais je me méfiais. M'avançant entre les grilles, je fis signe à Bertin de me suivre tandis que les autres partaient d'un autre côté, mais sans trop s'éloigner non plus. Nous devions rester proches et joignables, n'ayant plus d'oreillette pour cela. Je m'approchais de la baraque d'accueil du parc et commençais à fouiller. Il n'y avait pas un instant à perdre.

J'ouvrais les tiroirs, les caisses, mais je ne trouvais rien, rien à part un vieux chiffon en lambeaux, tellement qu'il ne pourrait servir à rien, et un quignon de pain plus dur que de la roche, et sûrement moisi. Je soupirais. Rien d'intéressant pour ma part.

[HJ] : j'ai écrit le dernier paragraphe après les dés ^^
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Jeu 15 Mai - 16:03

Le membre 'Erwan Comet' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Fouiller et trouver ' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Jeu 15 Mai - 21:27



Raid Officiel : Trouver de la nourriture !





Ca faisait longtemps que je n’avais pas été autant sur les nerfs. Je fouillai dans ma mémoire à la recherche d’un moment dans mon passé qui avait pu susciter chez moi un tel état d’excitation mais le premier que je trouvais été le jour de mon arrivée à Autun, juste après les vacances de la Toussaint. Nouvel univers, nouvelles résolutions, uniforme, règle, contrat, l’épée de Damoclès ne faisait pas que de se balancer au dessus de ma tête : je sentais à l’époque clairement sa pointe m’ouvrir le crâne comme un avertissement. Et là, c’était à peu de choses près la même situation. La même nervosité et cette p#tain d’épée qui se balançait à nouveau au dessus de mon crâne. Comme si elle m’avait déjà quitté. Me réveillé bien avant que le soleil ne se fusse déployé dans notre ciel obscur, bien avant que je n’eusse à quitter la tente où j’ai passé la nuit. Tente qui n’était pas la mienne, cela allait sans dire. Je le savais pertinemment, si j’avais très bien conscience du risque que j’avais pris lorsque j’étais venu rejoindre Valentine, et bien je n’arrivais pas à concevoir le moindre regret ou le moindre remord. Mon bras droit coincé sous sa tête et mon bras gauche qui l’enlaçait encore ; tout était à sa place et moi plus que le reste. Je soufflai dans la nuque de Valentine, en cherchant à me dégager pour me préparer. Raid. Pour trouver de la nourriture. Vu l’état de ma… petite amie ?, je m’étais aussitôt porté volontaire. Il fallait trouver de la nourriture, parce qu’elle n’avait plus que la peau sur les os. Un grognement de la part de Baxter m’immobilisa. Ce qui était pratique lorsqu’on était maître chien, ce que l’on avait toujours son meilleur ami pour nous couvrir, quelles que fussent les bêtises que l’on pouvait commettre. J’inspirai posément, attendant que Baxter me fasse à nouveau signe que la voie était libre et dégagée, et je m’extirpai du lit dans un soupir, ébouriffant mes cheveux au passage par réflexe. L’heure qu’il était ? Je n’en avais aucune idée, n’ayant pas le ciel pour m’aider. Je récupérai mes habits, frissonnant sous la température glaciale, et jetai comme à chaque fois un coup d’œil à mon épaule. Qu’Emmanuel m’ait donné ou non l’autorisation nécessaire de reprendre une part active dans le baroudage, je m’en fichais. Je m’étais décidé opérationnel pour cette fois, et rien ne pouvait me faire changer d’avis. Silencieusement, je laçai mes chaussures, replaçai la couverture sur Valentine avant de l’embrasser et de sortir de la tente, sous la protection du flair de Baxter. Au pas de course, je traversai alors le camp, en veillant à m’accroupir dès que l’on pouvait me voir dans un endroit où je n’étais pas supposé me trouver. Il était clair que même si Valentine et moi étions ensemble, voir un militaire barouder du côté des tentes des civiles risquait de ne pas vraiment plaire à mes supérieurs, et aux autres en général. Mais bon. Le temps de passer à ma tente, récupérer mes affaires, arguer que j’étais aller m’échauffer un peu comme justification de mon absence, j’arrivai face à Blanquette et Bertin. Bon dernier. Bien en retard. Déjà en sueur. La même chose que pour mon arrivée à Autun, oui. « Salut la compagnie ! » Mon ton tenta d’être enthousiaste mais vu la tête des trois autres lascars, ce fut un échec niveau transfert de joie de vivre. A moins qu’ils ne fussent encore endormis, ce qui n’était pas beaucoup mieux.

Comet donna finalement le signe du départ et je me plaçai en dernière position, laissant Comet ouvrir la marche en sa qualité d’éclaireur. J’étais d’accord pour dire que c’était totalement stupide, vu qu’avec Baxter, j’avais le meilleur éclaireur sous la patte, mais bon, tant qu’à faire, autant me la fermer pour le moment et bailler en silence. Trois, quatre heures de marche, la neige nous creva lentement avec son épaisseur et je commençai d’ailleurs à réfléchir pour nous fabriquer des raquettes, vu le retour qu’on allait se taper en fin de journée. J’étais d’ailleurs dans mes pensées quand je vis la silhouette devant moi s’écarter, chanceler, et Baxter grogner à mon intention. Ma main lâche mon arme, bénissant au passage la bandoulière, et se verrouilla autour du poignet de Bertin. « Pt'ain de neige... ! Merci Reh ! … Désolé Chef ! » Je levai les yeux au ciel en l’aidant à se stabiliser. « Pas d’quoi, Ben. Fais juste gaffe à regarder où tu vas, espèce de blaireau, j’ai pas envie de te sauver la mise une deuxième fois » Non mais… De toute manière, il devait avoir l’habitude de mon amabilité coutumière. Je lui donnai une tape dans le dos, soulagé dans un sens d’avoir pu le rattraper à temps, histoire qu’il se remette à avancer. Baxter était déjà en train de nous tourner autour, ses pattes de chien loup en orteils écartés pour flotter à la surface de la neige sans s’enfoncer comme nous autres, gros balourds que nous étions. Déjà que de base, la délicatesse et moi on n’était pas pote, mais là dans la neige… j’enviais vraiment la grâce naturelle de Valentine. Concentré sur notre progression, je fus presque surpris d’arriver devant des grilles grandes ouvertes. Parc d’attraction. « J’espère que le grand huit est encore en place, ça doit être une piste de luge énormissime maintenant ! » fis-je à l’intention de Ben, sur un ton rieur, juste avant que l’autre crétin qui nous servait de chef plombe l’ambiance : « Bien. On va se séparer en deux groupes, vu que nous n'avons pas toute la journée pour fouiller le parc. Bertin, tu viens avec moi, Blanchet tu vas avec Reh et son chien. On ne s'éloigne pas trop les uns des autres et on reste prudent. Je vous rappelle que c'est un nid à maladies et c'est pas parce que tout à l'air mort là dedans que rien ne peut nous arriver. Prenez tout ce qui vous semble utilisable ; tout sera utile, et nourriture en priorité, c'est pour cela qu'on est là. Pas pour faire la fiesta, pas la peine de préciser. Allons-y. » J’écarquillai les yeux. Sérieux là ? Je grommelai dans ma barbe inexistante un vague « Pourquoi c’est à moi qu’on file la lopette, là ? » plus pour faire la conversation que par réelle envie d’être agressif. Je m’attardai rapidement sur ce que venait de dire Comet, comme si ses propos avaient atteint avec un temps de décalage mon cerveau. Bien plus fort, disons que cette fois c’était destiné aux trois autres et pas juste à Baxter, je fis remarquer à l’éclaireur : « Si c’est un vrai b#rdel niveau bactéries, vaudrait mieux qu’on mette des foulards pour filtrer un minimum l’air et qu’on place ce qu’on trouve dans des sacs séparés de notre équipement histoire de pas tout contaminer. D’ailleurs, en parlant de fiesta, vous avez pensé à prendre un truc de m#rde genre compteur geiger ? Histoire qu’on ait un peu de musique en bruit de fond. » Je laissai mes pensées vagabonder correctement, avant de rajouter d’un ton amusé. « Preum’s au train fantôme ! SI vous voulez on vous laisse chamboule tout ! Sauf si t’as peur du noir, Blanchet ! » Je fis un signe en direction de ce qui restait des infrastructures. Sifflant Baxter pour qu’il parte en avant et fasse ce pour quoi il était doué : surveiller et protéger nos fions, je me mis en marche, nouant mon foulard autour de mon visage, histoire de. Même si j’avais l’air de prendre le tout à la rigolade, mes doigts ne restaient pas moins à proximité de mon arme et mes oreilles attentifs aux bruits.


Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Lun 19 Mai - 10:30



Tour de passage


eportez vous aux descriptions du lieu. Il n'y a pas âme qui vive pour l'instant. Vous etes limité à une seule action de fouille chacun pour ce tour. Pour le reste, vous êtes libres.

La suite arrivera dans une semaine. Vous n'avez pas de nombre limite de posts :p. N'oubliez pas de suivre les règles générales des raids; une page maximum par post pour faciliter le suivi de vos partnaires
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Lun 19 Mai - 15:44

J’avais été prévenu que je repartirai bientôt. Le bientôt, je n’avais pas imaginé le voir arrivé si vite. Mais c’était mon rôle. J’allais et venais avec d’autres pour la survie du camp. Nous n’allions pas vraiment dans un endroit dangereux... bien que tout était relatif. Après tout, n’importe quoi pouvait arriver en chemin. Tout était traître ou sujet à caution.
J’avais saisi mes affaires, toujours prêtes en cas de besoin. Oui, j’étais désormais prêt à me tirer sans la moindre hésitation si le besoin s’en faisait sentir. J’avais peu de choses en plus mais je conservais ce que je pouvais au maximum mais de façon à ce que je puisse les embarquer. Pas comme à Louisville.

Comme je me l’étais promis, j’avais été voir Mathie avant de partir. Je n’aurais pas su dire si ça lui avait fait plaisir ou non mais je savais que toubib parfait n’avait pas apprécié. Du moins, je me l’imaginais. J’avais ensuite rejoint les militaires. J’étais le seul foutu civil de l’expédition. Ça allait être folklo.
Durant le trajet, je restais silencieux, je n’avais rien à dire. Je n’avais pas perdu cette habitude que j’avais prise d’éviter d’ouvrir la bouche pour rien. J’en avais assez de faire semblant. Au moins Mathie avait-elle clarifié certains de mes plus gros défauts en me quittant. Et quand un des militaires s’enfonça dans la neige, je n’eus pas le temps de l’aider qu’un de ses petits collègues l’en retirait.

Une fois devant les portes, j’écoutais Comet et ne regardais même pas Reh quand il balança comme toujours une remarque désagréable. J’étais tenter de balancer tout un tas de répliques ou de lui coller mon poing dans la gueule mais y avait plus urgent. J’avais aucune envie d’y passer plus de temps que nécessaire. Je remontais mon écharpe sur mon nez parce que tout ce qu’il avait dit n’était pas complètement stupide. À défaut d’être aimable, il en avait dans le crâne mais hors de question que je le reconnaisse.
Le commentaire suivant me fit lever les yeux au ciel. « Et si t’avançais au lieu de me casser les burnes ? » Je gardais la main sur mon arme n’ayant absolument aucune confiance en Reh qui, s’il le pouvait tirerait sûrement dans le dos de la plupart des gens. J’avançais donc, regardant autour de moi et me dirigeais non loin de notre chemin vers un tas de bric et de broc abandonnés.

Action ♣ Fouiller.

Après avoir fait en sorte de couvrir mes mains au maximum, je me mis à fouiller minutieusement. On pouvait facilement passer à côté de certaines choses. Après quelques minutes, je trouvais des médocs non périmés. Voilà qui ferait plaisir à l’hosto. « Des médocs. » J’annonçais toujours ce que je trouvais à ceux qui m’accompagnaient. Là, en l’occurrence, c’était Reh. Je notais toujours aussi ce que je trouvais quand on rentrait, historie de voir ce qu’on trouvait plus facilement. On s’occupait comme on pouvait. Et puis à force, l’expérience finirait pas nous filer des astuces.


[Désolé pour le premier tour que j'ai raté.]
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Lun 19 Mai - 15:44

Le membre 'Mickaël Blanchet' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Fouiller et trouver ' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 6
« Y’a une couille dans le potage, mon Lieutenant ! »
Messages : 240
Membre du mois : 12
Célébrité : Ryan Gosling
Localisation : Camp D57
Age : 30
Crédit : Arwene
Emploi : Soldat - Opérateur radio
Caractère : Libertin – Loyal – Taquin – Comique – Excellent Électrotechnicien - Bavard
Vos Liens :
Spoiler:
 








MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Mar 20 Mai - 23:07



Raid Officiel : Trouver de la nourriture !





Je m’étais demandé comment se passait le raid organisé par le lieutenant Beaumarchais et j’espérais qu’elle n’avait pas de soucis… Ce manque de concentration m’avait attiré des problèmes et j’avais eu de la chance que mon camarade ait été si réactif ! En le remerciant je me jurais de rester plus concentrer et observais mon chef qui ne me fit aucune remarque… C’était une chance et je ne pensais pas que Comet laisserait passer une autre connerie de ce genre ! En entendant la réplique que Reh m’adressa je ne pus m’empêcher de sourire… Je commençais à connaître le loustic et je savais que c’était sa façon à lui de s’adresser aux gens. Je m’étais habitué maintenant. « T’inquiète ! T’as fait ta BA du jour là… » répliquais-je amusé, comme toujours.
Prenant soin de suivre ses conseils, je n’avais pas rencontré d’autres problèmes. Alors que nous arrivions devant les grilles, je trouvais les lieux flippants… Le décor était digne d’un film d’horreur, de ceux avec des fantômes qui surgissent n’importe quand ! Ce fut Reh qui me sortit de mes pensées pour raconter que le grand huit ferait une excellente piste de luge… *Encore faut-il que ça tienne debout… Mais ça pourrait être l’éclate !* Je n’étais pas le dernier pour faire des conneries et ça n’avait jamais été le cas. Je ne m’étais pas retrouvé dans une école militaire pour rien. J’eus un large sourire mais je ne pus pas répondre à mon frère d’arme car Comet venait de prendre la parole pour nous donner les ordres à suivre. J’acquiesçais d’un signe de tête lorsque le chef annonça que je serais avec lui et que l’on devait rester prudent. Je reportais ensuite mon attention sur Reh qui déclarait que nous devrions nous couvrir le visage pour ne pas respirer trop de merde. Ce n’était pas con et je fermais donc la fermeture éclair de ma chemise F1 pour ensuite remonter le col jusqu’à me couvrir le nez.

Je suivais ensuite le chef en adressant un léger haussement d’épaules à Reh pour lui signaler mon soutien… Je savais qu’il n’appréciait pas Blanchet et il l’avait bien fait comprendre ! Pour ma part, je ne connaissais pas vraiment le type mais je n’avais rien à lui reprocher et cela ne m’aurait pas déranger de faire équipe avec lui. Mais je n’étais pas du genre à discuter les ordres et je me retrouvais donc dans la baraque qui devait servir d’accueil à l’époque où prendre du bon temps était encore possible et surtout normal. Le chef Comet ne voulait pas perdre de temps et avait commencé à fouiller la pièce principale.
Je m’étais donc diriger vers une porte qui se trouvait dans le fond et sur laquelle une pancarte « privé » pendait tristement. Surement un bureau où un truc dans le genre !



Action ♣ J’essayais d’ouvrir la porte.


La porte était verrouillée mais j’étais de nature optimiste et je continuerais de l’être jusqu’à ma mort… J’étais persuadé que l’on ramènerait des trucs utiles et intéressants de cette expédition. Il le fallait ! Et puis je n’étais pas difficile. Des médicaments, de la nourriture, des piles ou même du linge ! On avait besoin de tout un tas de chose…


Action ♣ Je fouillais une petite armoire.


Ce que je fouillais devait être une petite armoire à pharmacie... Elle était tellement abîmée et noircie que je n'en étais sûr qu'après avoir trouvé des médicaments. Je baissais mon col le temps de parler...


- Chef ! Médocs trouvés.






    « Si tu crois en ton destin,
    Si tu crois aux lendemains,
    L'ami faut pas hésiter,
    Prends ton sac et viens sauter,
    Avec nous tu pourras marcher,
    Tu pourras être et durer. »


Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Mar 20 Mai - 23:07

Le membre 'Benoit Bertin' a effectué l'action suivante : Agir en mission

#1 'Autre' :


--------------------------------

#2 'Fouiller et trouver ' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Sam 24 Mai - 14:31



Raid Officiel : Trouver de la nourriture !





Je soufflai dans le foulard pour m’amuser à le voir se soulever, comme un gamin de cinq ans. parce que je ne devais pas valoir mieux, de toute manière. Ce n’était même pas amusant : Blanchet n’avait pas réagi à ma remarque, rien même pas une petite crispation. Comme si mon humour le blasait déjà, ce qui était franchement regrettable à mon avis. Ce qu’il devait s’emm#rder dans la vie, avec un sens de l’humour aussi déplorable, sérieux. Je consultai Baxter du regard, en raffermissant la prise sur mon arme. « Et si t’avançais au lieu de me casser les burnes ? » Pfff… en voilà un qui devait s’être levé du pied gauche, ou droit s’il était gaucher, mais on n’allait pas s’embarrasser de tels détails. En effet… Je levai les yeux au ciel devant la pauvreté de son humour, même pas capable de me répondre sur le même ton pour tenter de me prendre à mon propre jeu, sérieux, vraiment déplorable, et laissai Baxter tourner autour de nous, truffe au sol, à la recherche de… Lui avais-je indiqué quoi chercher ? De toute manière, il devait par défaut être en mode je cherche de la bouffe parce que j’ai faim mais bon… on ne savait jamais avec lui. D’un claquement de langue, j’attirai son attention. « Aux aguets, Baxt’, capito ? » Il reçut l’information en agitant les oreilles, et je vis à d’infimes indices son comportement changer pour se tendre vers une attitude clairement portée sur l’attention. Pendant ce temps, l’autre avait déjà commencé à fouiller, et à trouver, d’ailleurs. « Des médocs. » Je fronçai les sourcils, en acquiesçant et en cherchant de mon côté.
Action ♣ Fouiller.
Dans les décombres et les saletés, il n'y avait pas grand chose. Dommage. « Strictement rien par ici. C'est quand même super c#n de venir chercher de la bouffe dans une véritable boîte de pétri niveau bact'. Tu trouves pas ? »


Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Sam 24 Mai - 14:31

Le membre 'Alexandre M. Reh' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Fouiller et trouver ' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
Sergent-Chef chez les paras
Messages : 225
Membre du mois : 36
Célébrité : Gerard Butler
Localisation : A l'extérieur
Age : 26
Crédit : Avatar (c)shadows. Gif (c)Tumblr
Emploi : Chef des baroudeurs
Caractère : Taciturne – Loyal – Concentré – Solitaire – Rusé - Chasseur
Vos Liens :
Spoiler:
 






MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Sam 24 Mai - 16:24

A peine arrivés devant les grilles du parc, mes yeux contemplaient le massacre. Un vrai charnier. Des dizaines de fantômes, d'âmes errantes dans ce paysage désolé. Ca me rappelait un film qu'aimait beaucoup Charlotte, un truc aux Etats-Unis, où tout avait été détruit et où seuls des morts-vivants foulaient cette terre... Et la scène finale se déroulait dans un parc d'attraction. Le titre ne me revenait pas, et de toute manière ça n'avait aucune importance. Parce que l'existence du surnaturel n'a pas été prouvée, donc aucun zombie ne devrait nous tomber dessus. Mais quand même, c'était sinistre. Même moi qui avait fait et vu pas mal d'horreur avec l'armée -rien que l'Afganistan- ce décor funeste me faisait froid dans le dos. Mais il ne fallait pas se laisser déconcerter par cela, c'était vraiment la dernière chose à faire. Il n'y avait pas une seconde à perdre. On n'étaient pas là pour faire les marioles ou les explorateurs mais bien pour trouver de quoi se nourrir. Comme je le rappelais discrètement à Reh, écho à notre précédente discussion dans la tente de commandement. Mais le garde-chien ne put s'empêcher de balancer une remarque sur le grand huit, qui fut heureusement pour lui couverte par mes ordres. Je prenais Bertin avec moi, que ce leur plaise ou pas. Parce qu'il était celui avec lequel j'avais le plus envie de bosser en cet instant. Me taper un civil que je ne connaissais presque pas ne ferait que m'énerver, et moi, et lui aussi. Quant à Reh, je n'avais pas besoin de chien, je préférais donc le laisser avec Blanchett. Que les deux hommes s'entendent ou non, ça m'était bien égal, ils n'étaient pas là pour taper la discute ou faire du tobogan. Et s'ils ne pouvaient pas se piffer, tant mieux d'ailleurs, comme ça l'autre n'hésiterait pas à tenir Reh tranquille. Le militaire pouvait se plaindre autant qu'il voulait, il n'aurait droit qu'à cela :

« Ta gueule Reh. »

Oui,je sais, la politesse n'a jamais tué personne. Et il enchaina avec une petite tirade. J'esquissais un petit sourire. Pas c#n, quand il le voulait.

« Oui, en effet. Mais je te rappelle juste que c'est moi qui donne les ordres, ici. Allez, on n'a pas de temps à perdre. »

Décidément, le loustic ne savait pas se tenir. S'il voulait ma confiance, il était bien mal parti. Pourtant au début, j'avais cru espérer... Mais non. Raulne devait avoir vu juste : il était un boulet. Intelligent quand il le voulait, doué aussi je n'en doutais pas, mais il n'avait rien à foutre dans l'armée. Il ne savait pas respecter des ordres, et s'il continuait à lancer ses petites blagues, il n'allait pas rester longtemps dans l'équipe, je vous l'assure. Pire que Bertin, qui a compris pas mal de choses, notement à être sérieux quand il le faut. Je lançais un regard noir à Reh. Après le grand huit, le train fantôme... On irait loin, comme ça.

« T'as la mémoire courte. J't'ai dit qu'on était pas là pour déc#nner, alors si tu continues comme ça, tu vas vite dégager. »

Je ne prenais aucun plaisir personnel à insulter les gens, mais mon rôle était tout de même de me faire respecter de mes hommes. Mais trêve de digression, il était temps pour nous d'entrer dans le parc fantômatique. Bertin et moi allions fouiller une petite baraque à l'entrée, tandis que les deux autres partaient dans leur coin. A ma première fouille, je ne trouvais rien dans la pièce principale, mais bien vite mon coéquipier revient en me lançant qu'il avait des médocs. Un sourire, et je lui répondais :

Action ♣ Je fouille d'autres tiroirs

« Moi aussi... A croire qu'il n'y a que de ça ici. Sûr qu'ils sont bons ? Mets les dans le sac. »

Je fouillais une deuxième fois avant de me retourner vers la porte.

« Elle est vérouillée ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Sam 24 Mai - 16:24

Le membre 'Erwan Comet' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Fouiller et trouver ' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Lun 26 Mai - 10:06



Tour de passage


Reportez vous aux descriptions du lieu. Vous etes limité à une seule action de fouille chacun pour ce tour. Pour le reste, vous êtes libres. Plus loin à l'intérieur du parc, l'un de vous peut dire avoir vu quelque chose bouger...

La suite arrivera dans une semaine. Vous n'avez pas de nombre limite de posts :p. N'oubliez pas de suivre les règles générales des raids; une page word maximum par post pour faciliter le suivi de vos partenaires





Gains


Etrange, vous avez tous réussi une petite probabilité dans chacun de vos posts xD!

Vous trouvez (arrangez vous entre vous ^^)
- une boite de bandages sérilisés et de l'alcool de pharmacie
- des anti-inflammatoires
- des antibiotiques
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 6
« Y’a une couille dans le potage, mon Lieutenant ! »
Messages : 240
Membre du mois : 12
Célébrité : Ryan Gosling
Localisation : Camp D57
Age : 30
Crédit : Arwene
Emploi : Soldat - Opérateur radio
Caractère : Libertin – Loyal – Taquin – Comique – Excellent Électrotechnicien - Bavard
Vos Liens :
Spoiler:
 








MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Lun 26 Mai - 14:07



Raid Officiel : Trouver de la nourriture !





Je gardais mon sérieux même si cela était difficile quand Reh faisait des remarques qui étaient, selon moi, dites pour détendre l'atmosphère. Mais je savais que le sergent-chef n'aimait pas ce genre de comportement ! La preuve en était qu'il avait remis mon camarade en place en arrivant devant les grilles du parce d'attractions. Le chef avait ensuite trouvé l'idée de mon camarade tout à fait bonne. Il faut dire qu'Alexandre n'avait pas tort ! Les lieux étaient un véritables nid à infections et nous étions partis chercher de la nourriture ou des médocs et non pas des maladies qui infecteraient le camp. J'avais donc remonté le col de ma chemise F1 alors qu'Alex' se faisait de nouveau engueuler par Comet. J'aurais bien proposer à Reh d'échanger ma place puisque ça ne m'aurait pas dérangé d'être avec le fameux Blanchet mais je n'étais pas du genre à discuter les ordres. J'avais donc regardé partir le soldat et le civil avant de suivre mon chef.
Il faut dire que j'étais assez content d'être avec Comet... Depuis que je le connaissais j'avais appris un tas de trucs et surtout j'étais toujours en vie. Je le suivais donc sans soucis dans la baraque qui avait dû servir d'accueil autrefois. Je le laissais fouiller avant de me diriger vers la porte du fond qui était verrouillée. Je fouillais les abords de cette dernière pour trouver des antibiotiques et en informer mon chef. Ce dernier me demanda s'ils étaient bons avant de me dire de les mettre dans le sac... Je lisais l'étiquette.



- Oui, la DLC va jusqu'en juin 2014, lus-je à voix haute tandis que je rangeais la boite dans un sac de tissu imperméable que je fourrais dans mon sac à dos. Et oui, la porte est verrouillée ! Je vais tenter de l'ouvrir...


Je m'attelais à la tâche... J'avais déjà eu à ouvrir des portes verrouillées et j'y étais parvenu dans la plupart des cas. Je n'avais plus qu'à espérer de mon poignard serait aussi efficace que le matériel du parfait cambrioleur que j'utilisais en temps normal.


Action ♣ Je tentais de déverrouiller la porte.


- P'tain de porte ! Elle fait de la résistance Chef...


Fichue porte... Elle restait obstinément fermée ! Il faudrait avoir recours à la méthode forte. Un bon coup d'épaule, bien que cela puisse être bruyant, serait peut-être efficace.
Mais mon attention fut attiré par quelque chose de brillant au milieu d'un tas de tissus et poussière. Peut-être une arme blanche...



Action ♣ Je fouillais le tas près de la porte.


Il ne s'agissait que de la moitié d'un stylo argenté. Je me levais en soupirant et alors que je jetais un bref coup d'œil par la fenêtre je crus apercevoir du mouvement au loin. Je me figeais avant d'avancer vers l'ouverture. Il était impossible que Reh et Blanchet aient déjà parcouru cette distance ! D'un revers de manche j'essuyais un coin de la fenêtre pour la nettoyer et observer...


- Y'a un couille dans le potage Chef ! Y'a du mouvement à midi, déclarais-je après être sûr de ce que j'avais vu et en ne quittant pas l'endroit des yeux.






    « Si tu crois en ton destin,
    Si tu crois aux lendemains,
    L'ami faut pas hésiter,
    Prends ton sac et viens sauter,
    Avec nous tu pourras marcher,
    Tu pourras être et durer. »


Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Lun 26 Mai - 14:07

Le membre 'Benoit Bertin' a effectué l'action suivante : Agir en mission

#1 'Autre' :


--------------------------------

#2 'Fouiller et trouver ' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Mar 27 Mai - 16:47

Reh me gonflait, rien de neuf sous le soleil et je n’allais pas me mettre à copiner avec lui juste parce qu’on faisait équipe. Ce qu’il prenait pour de l’humour, c’était simplement sa façon de se montrer supérieur en toute circonstance. Ce mec me les brisait joyeusement. Je n’allais pas m’abaisser à entrer dans son jeu. Y avait un minimum de civilité à avoir avec les autres, surtout quand on vivait en communauté. J’dis pas que j’étais le meilleur à ce jeu-là puisqu’que j’aurais volontiers cassé la gueule de William si une chose et une personne ne m’en empêchaient pas. Ma volonté de changer et Mathie.
J’avançais et me mis donc à fouiller, lui signalant que j’avais trouvé quelque chose avant de le ranger. On ferait de toute façon le point plus tard, pas de quoi s’en faire. Je tournais la tête, passant à un autre endroit qui ressemblait à s’y méprendre à un nid de saloperies. « Si mais faut bien faire avec. Puis on trouve rarement que de la bouffe. » La preuve, des médocs, ça serait toujours utiles, les vêtements, c’était pareil et la bouffe aussi. Fallait qu’on trouve de tout, tout le temps de toute façon.

Action ♣ Fouiller.

Je fouillais encore un moment sans rien trouver, je me relevais. « Y a plus l’air d’y avoir quoi que ce soit ici. On aura sans doute plus de chance dans les boutiques ou les resto. » C’était couvert, les survivants de passage avaient dû traîner dans ces coins-là. Aucun besoin de justifier le pourquoi du comment je voulais aller dans ces trucs. C’était pas le plus clean, sûrement pas mais c’était le plus logique. À moins qu’il ait une autre idée, valait mieux commencer par-là avant d’entamer les lieux totalement improbable genre le train fantôme... J’espérais qu’il n’avait pas été sérieux sinon on aurait eu l’air bien cons lui et moi. « Sauf si t’as une meilleure idée. » En vérité, j’en avais une... les bureaux, les coins du personnel... mais je gardais ça pour plus tard.
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Mar 27 Mai - 16:47

Le membre 'Mickaël Blanchet' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Fouiller et trouver ' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Lun 2 Juin - 12:10



Tour de passage


Reportez vous aux descriptions du lieu. Vous etes limité à une seule action de fouille chacun pour ce tour. Pour le reste, vous êtes libres. Plus loin à l'intérieur du parc, l'un de vous peut dire avoir vu quelque chose bouger... La chose s'est évanouie dans le décor mais vous pouvez entendre des bruits autour de vous, comme si quelqu'un, ou quelque chose, se déplaçait.

La suite arrivera dans une semaine. Vous n'avez pas de nombre limite de posts :p. N'oubliez pas de suivre les règles générales des raids; une page word maximum par post pour faciliter le suivi de vos partenaires





Gains


Pas de gains ce tour ci
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: 3
Sergent-Chef chez les paras
Messages : 225
Membre du mois : 36
Célébrité : Gerard Butler
Localisation : A l'extérieur
Age : 26
Crédit : Avatar (c)shadows. Gif (c)Tumblr
Emploi : Chef des baroudeurs
Caractère : Taciturne – Loyal – Concentré – Solitaire – Rusé - Chasseur
Vos Liens :
Spoiler:
 






MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Mer 4 Juin - 11:48

[HJ] : désolé pour le retard ><' Et désolé aussi si c'est pas tip top, je l'ai fait un peu à la va-vite

Des médocs. Rien que des médocs. Bon, c'était déjà mieux que rien, mais ce n'était pas avec ça que nous allions nourrir les bouches affamés des survivants du camp D57. J'espérais que Reh et l'autre trouveraient ce que nous étions venus chercher. La nourriture était une chose primordiale, la plus importante de toutes celles dont nous avions besoin pour continuer à avancer dans cet enfer. C'est pour cela que ce raid était extrêmement important et qu'on l'avait préparé avec soin. Ce parc d'attraction avait une allure sinistre mais il ne fallait pas se laisser distraire par si peu; il n'y avait aucun signe de vie donc aucune raison de s'inquiéter, et puis on n'avait pas une éternité pour fouiller cet endroit. Je ne pouvais prendre le risque de ramener mes hommes tard, nous devions absolument être de retour avant le coucher du soleil. Vite et bien, c'étaient en quelque sorte les deux mots d'ordre du jour. Eviter de penser à autre chose qu'à notre tâche. Pas facile. J'avais encore en tête mes derniers moments passés avec Beaumarchais et elle aussi dirigeait un raid en ce moment même. J'y avait pensé pendant toute la marche. Je voulais tellement que tout se passe bien pour elle... Oui j'avais le béguin pour cette nana, et je le lui avouais à peine. Elle avait tellement d'incertitudes... Mais elle était plus que capable de diriger les baroudeurs avec moi.

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos manèges (non, je ne suis pas doué pour les jeux de mots). Bertin m'annonce qu'il n'arrive pas à ouvrir la porte, il essaye à nouveau d'une manière plus forte et essuie un deuxième échec. Je met moi aussi ma petite trouvaille dans le sac et le retourne vers lui. On ne baissera pas les bras si vite.

"Allons-y à deux."

Je prends du recul et m'élance contre la porte

ACTION : j'essaye de fracasser la porte avec Bertin

J'en retire une douleur à l'épaule, heureusement elle cède. La réserve est plongée dans le noir, mais il y a beaucoup à fouiller ici.

Le jeune soldat me lance soudain sa célèbre réplique, qui me fit immédiatement tourner la tête vers lui. Il la balançait rarement au hasard celle là, et s'il le disait, c'est qu'il devait vraiment y avoir une couille dans le potage. Je ne pus retenir un petit rire, mais ce n'était pas le moment. Je le rejoins et regardais la direction qu'il m'indiquait. Fronçais les sourcils, comme si je pouvais zoomer. Rien.

"Tu es sûr que tu... Attends. Je vais jeter un coup d'oeil dehors."

Aucun doute quant au fait qu'il ait pu voir un mouvement. Il fallait être prudent. Je tournais la poignée de la porte par laquelle nous étions entrés et me glissais dehors. Je rasais les murs de la baraque et me dirigeais vers le sud, mais deux pas après avoir dépassé l'accueil, je m'immobilisais. Une série de bruits métaliques, comme des objets que l'on renverse. Ca vient de plus loin, sud-est. Ca corresspondrait à ce qu'a vu Bertin. Si le mouvement se déplaçait vers là, c'est peut être bien l'origine du bruit. Homme ? Animal ? Je me tends et ma concentration s'accentue encore. Je recule rapidement et en silence et fait signe à Bertin. Bruits par là bas. Et je lui indique de me rejoindre. Nous sommes potentiellement en danger; il faut que Bertin aille prévenir les deux autres s'ils n'ont pas déjà entendu le bruit. Et qu'on reste à l'affut le temps que je découvre l'origine du son.
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Mer 4 Juin - 11:48

Le membre 'Erwan Comet' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Autre' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Mer 4 Juin - 19:47



Raid Officiel : Trouver de la nourriture !





Bon et bien… mes recherches étaient plus qu’infructueuses de toute évidence, et le pire était que du côté de l’autre civil, ce n’était guère mieux. On était barré, deux glandus à fouiller les décombres à la recherche de nourriture, de nourriture, bon dieu !, dans un endroit grouillant de bactéries. Mon avis était que c’étaient lesdites bactéries qui avaient fait ripaille de notre si chère nourriture recherchée. « Si mais faut bien faire avec. Puis on trouve rarement que de la bouffe. » Ouais, au moins, il avait pas tort. « N’empêche que c’est super c#n. » Je restais sur mes positions : les vêtements, à la rigueur, un bon séchage au dessus d’un feu voir une petite trempette dans un bain de vinaigre pourrait, à la rigueur, les rendre potable niveau hygiène – parce que pour l’odeur, voilà… - mais pour les médocs, même si c’était toujours sympa d’en avoir en rab, je ne ferai jamais confiance à la moindre chose trouvée dans ce nid à sal#porie. Je continuais cependant à fouiller, avec moult précautions, histoire de pas crever d’une rechute septicémique, lorsqu’à nouveau, Blanquette rompit le silence en me faisant remarquer que s’il n’y avait rien, on ne trouverait rien, et qu’il valait mieux changer d’endroits avant de perdre trop de temps. J’haussai les épaules, peu convaincu par ses propositions. « Si on est là, à ce que j’ai compris, c’est que d’autres glandus ont survécu par ici. Du coup, s’ils ne sont pas trop c#ns, soit ils ont pris la bouffe en se barrant, soit ils sont morts. D’où les bactéries. Du coup, vaut mieux chercher des traces d’aménagement humain dans toute cette m#rde, et fouiller dans les cachettes les plus problables. » Du coup… Je réfléchissais à toute vitesse, fronçant légèrement les sourcils. Observant autour de nous, à la recherche d’inspiration quant au lieu le plus adéquat pour entreposer des vivres à l’abri des bactéries et de la cendre, sans que ce ne soit le plus évident pour autant. « Du coup, si on … » Je m’interrompis brutalement. Baxter. Ses oreilles ne pouvaient pas tromper, même si j’étais certainement le seul capable de voir un changement dans son attitude. Il était soudain devenu plus alerte, et je me raidis par réflexe, conscient de ce que ça signifiait. Une fraction de seconde plus tard, le voilà qui s’allongea, les muscles prêts à le faire bondir à la suite de l’intrus dont il avait détecté la présence. Mes sourcils se froncèrent davantage, lorsque je m’accroupis à ses côtés, murmurant à Blanchet un trop sérieux « Quelqu’un s’invite à la fête d’après Baxter, mais j’ai aucune idée du nombre, de l’espèce, du genre ou de la couleur de leurs slips. » Moi, sérieux ? Qui l’eut cru. Je me relevai en tapotant les flancs de mon meilleur ami canin, qui se redressa à son tour, prêt à répondre à mes ordres avec vivacité. Nous étions trop semblables pour notre propre bien. Toujours prêt à jouer, mais grave et professionnel lorsque c’était nécessaire. Je me tournai vers Blanchet, « Je vais en éclaireur, tu me couvres ? », laissant mon chien repérer plus précisément où se trouvait le problème.

Action ♣ Alexandre essaye de décrypter les réactions de Baxter pour savoir vers où sont les arrivants.


Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude

Passeport
Possessions:
Chances: 0
Richesses: Illimité
Messages : 2086
Membre du mois : 1476
Célébrité : Je prend tous les visages
Localisation : Juste derrière toi
Crédit : Avatar (c) Kanala
Emploi : Je suis votre Tyran
Caractère : Si vous saviez...



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Mer 4 Juin - 19:47

Le membre 'Alexandre M. Reh' a effectué l'action suivante : Agir en mission

'Autre' :
Voir le profil de l'utilisateur
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Ven 6 Juin - 10:41

Pour moi, il valait mieux fouiller ce genre d’endroit en premier. Quel que soit leur nombre, on était dans un putain de parc d’attraction, ils n’auraient pas pu tout embarquer. Y avait de la bouffe pour des régiments complets dans ce genre d’endroit. On viendrait pas me faire croire qu’ils avaient pu vider les lieux aussi facilement. C’était grand bordel... pas le restoroute du coin.
Et puis si son idée était de me soumettre la même chose en plus vague, on irait pas bien loin... Déjà que j’avais du mal à supporter le bonhomme, on était pas rendu. J’allais devoir être anormalement plus tolérant qu’à mon habitude, ça allait sévèrement me mettre sur les nerfs un truc pareil. Pas dit que je tiendrai jusqu’au bout s’il me ressortait encore son pseudo humour de merde. Parce que oui, j’étais convaincu que le type se croyait drôle. Son humour, dans ce genre d’endroits et de circonstances, il pouvait se l’enfoncer dans le cul et bien profond... et même en temps normal, en y réfléchissant bien. Je lui aurais déjà collé mon poing dans la gueule si on avait pas autre chose à foutre.

En vérité, j’étais bien parti pour le laisser là en plan et suivre mon idée, c’est-à-dire visiter les resto, les magasins, les bureaux des employés, ce genre de trucs. J’étais persuadé que y aurait moyen de trouver quelque chose mais manque de pot il la ferma beaucoup trop vite à mon goût et pourtant, c’était pas le genre à la fermer. En gros, j’avais, pour une fois, intérêt à ne pas insister. Le fait était trop rare, je pense, pour être esquiver.
Je me tenais prêt, pas tenter pour deux sous de devoir me servir de mon arme. C’était pas comme si j’appréciais ces engins. Je favorisais toujours mes points. Je m’agenouillais mais ne perdait pas de vue qu’il me fallait aussi chercher des choses utiles. Je continuais donc de fouiller en restant attentif. Putain, on aurait jamais dû se séparer.

Action ♣ Fouiller.

Malheureusement, je ne trouvais rien, que dalle. Pas sûr qu’on trouve encore quoi que ce soit dans les parages. Il fallait qu’on se bouge, qu’on dégage. Quoi ou qui que ce soit, j’étais pas sûr de vouloir faire sa connaissance. Je chuchotais, histoire de pas en rajouter une couche. « Faut qu’on rejoigne les autres. » C’était nettement plus censé que de rester séparé. Après tout, on aurait toujours l’air moins con si le bruit, le mouvement n’était pas produit que pas un truc, chose, personne...
Qui comprend l'Humanité...
Recherche la solitude
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Raid Officiel numéro 1: Trouver de la nourriture!   Aujourd'hui à 6:05



Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum